ACTUALITÉS QUOTIDIENNES SUR LES ADDICTIONS

--- SITE MEMBRE DU RÉSEAU TOXICO QUÉBEC --- | ACCUEIL | RECHERCHE |


Semaine précédente | Billet précédent | Billet suivant | Semaine suivante| Sommaire

Les "mensonges" de Loto-Québec et de son président et directeur général Alain Cousineau

Dans l’édition du jeudi 17 février de La Presse, le chroniqueur Yves Boivert publiait un texte «Le shylock et le Casino» qui décrit avec beaucoup de justesse la situation qui a cours dans les casinos.

À ma grande surprise, le président directeur général a décidé de répliquer à ce texte … Il aurait peut-être été préférable pour lui de s’abstenir car les arguments qu’il évoque s’apparentent bien plus à une tentative de désinformation de type «damages control» qu’à un souci de répondre honnêtement aux questions que soulève Yves Boivert dans sa chronique.

Reprenons dans l’ordre les points qu’évoque le DG de Loto-Québec :

- 1) «La diminution de l’offre du jeu est un élément fondamental dans le redéploiement des appareils de loteries vidéo (ALV)…»

Comment ne pas croire que cette mesure est un prétexte lorsque l’on constate que ces casinos (dont 3 seront attenants à des hippodromes) qui recevront la presque totalité des 2500 appareils de loteries vidéo (ALV) récemment retirés des bars, ont la caractéristique de s’adresser principalement à une population locale et/ou régionale…

La création de ces casinos marque sans aucun doute le développement le plus important dans l’industrie québécoise du gambling (dont Loto-Québec est le maître d’œuvre) depuis la légalisation des casinos et des appareils de loteries vidéo (machines à sous). Il n’y a donc pas ici de diminution de l’offre et de l’accessibilité comme le prétend Alain Cousineau mais au contraire une réelle augmentation de celles-ci.

Même si pour l’instant le gouvernement ne prévoit pas y installer des jeux de tables, ces casinos par leur grande facilité d’accès et par le pouvoir attractif qu’exerce une si grande concentration de «jeux» de hasard et d’argent sont extrêmement lucratifs pour l’industrie du gambling. Au début du mois de décembre, le gouvernement Charest a franchi une nouvelle étape dans la création de 5 de ces casinos de proximité en autorisant Loto-Québec à mettre sur pieds une nouvelle filiale afin de les gérer.

-2 «Par ailleurs, il n’est nullement question de créer des casinos privés : les salons de jeu projetés ne contiendront aucune table de jeu, une caractéristique propre au casinos»

S’il est vrai que le cadre législatif par lequel le gouvernement d’Ottawa a cédé ce secteur d’activités aux provinces interdit les casinos privés puisque le fédéral avait alors exigé des provinces que celles-ci soient directement responsables de gérer et administrer les casinos et les appareils électroniques de jeux, il n’en demeure pas moins qu’il s’agit d’une importante privatisation partielle de ce lucratif secteur d’activité ! On entend donc partager avec le privé la gestion de ces casinos et évidemment les profits découlant de ceux-ci... À ce sujet, le Toronto Star a, en 1998, donné les détails d’un rapport d’avocats remis à «Ontario Lottery Corp.» qui concluait que de nombreux et importants projets reliés au gambling étaient illégaux, car gérés au seul bénéfice de l’entreprise privé… Pour les auteurs de ce rapport, l’intrusion du secteur privé dans la sphère du gambling conduit à détourner (dévier) de ses objectifs l’utilisation de revenus devant être spécifiquement alloués à des fins publiques ou charitables vers des intérêts privés… Cette intrusion du privé serait donc en conflit avec les intentions exprimées par le législateur…

De plus, le DG de Loto-Québec s’offusque qu’Yves Boivert utilise le terme casino pour désigner ce qu’il nomme des «Salons de jeu»… Pourtant, la définition du Petit Larousse d’un casino est limpide: «Établissement comprenant une ou plusieurs salles de jeu, un restaurant et, souvent une salle de spectacle». Les nouveaux «salons de jeux» de Loto-Québec, même sans salle de spectacle correspondent tout à fait à cette définition… Cette tendance de l’industrie du gambling à vouloir redéfinir la terminologie des expressions qu’elle considère préjudiciables n’est pas nouvelle… Aux États-Unis, l’industrie du gambling et les fondations qui lui sont associées ont exclu le mot «gambling» de leur vocabulaire pour le remplacer par «gaming»… Ici au Québec, un chercheur dont les travaux ont été financés à coup de millions par les services corporatifs de L-Q, Robert Ladouceur, a réussi à imposer le terme «jeu excessif» en lieu et place des termes habituels que sont «jeu pathologique» et «jeu compulsif»… Contrairement à ce que prétend aussi M. Cousineau, ces «salons de jeux» n’ont absolument rien à voir avec ce qui existe actuellement dans les établissements offrant la loterie vidéo puisque d’une part le nombre des appareils disponibles sera très substantiellement plus élevé et que d’autre part les joueurs pourront miser des sommes beaucoup plus importantes dans les courses de chevaux! Mentionnons enfin que la tendance dans les casinos américains et européens est d’enlever les tables de jeu aux profits des très addictives et lucratives machines à sous… Ce sont les différents types de machines à sous qui rapportent le plus aux casinos et qui malheureusement créent le plus de joueurs pathologiques (90%)

Alain Cousineau, président & directeur de Loto-Québec "Il n'est nullement question ici de créer des "casinos privés"; les salons de jeu projetés ne contiendront aucune table de jeu, une caractéristique propre aux casinos." Pourtant la photo a été prise à l'hippodrome de Québec où se situe le salon de jeu de Loto-Québec appelé "Au fruit du hasard". Il s'agit d'une bâtisse adjacente à celle de l'hippodrome où s'entassent une centaine d'ALV et rien d'autres ... bref c'est ce à quoi ressembleront les salons de jeu lorsqu'ils seront implantés dans les villes de taille moyenne. Sur l'affiche, le long du boulevard Hamel à l'entrée de l'hippodrome, cet endroit est clairement désigné comme étant un casino d'appareils de loterie vidéo. Ainsi, pas besoin du Larousse, c'est LQ, par l'intermédiaire de la Sonac, qui l'affirme. Une autre affiche, sur la rue Soumande, a été enlevée à l'automne en raison de travaux pour construire un lavoir à cheval ...

-3 «Dans le dossier du réseau de prêteurs usuraires ,le journaliste estime que le Casino de Montréal a fait preuve de «complicité tacite et d’hypocrisie». C’est là une accusation sérieuse qui ne reflète pas la réalité.»

Voyons donc M.Cousineau… bon nombre de joueurs pathologiques vous diront que les «shylocks» fourmillent non seulement dans les casinos, mais aussi dans les bars où on retrouve des ALV. Pour son malheur, le clan Théodore a été l’objet de plaintes à la police (ce qui est rare) et avait le défaut de ne plus se montrer très discret… ce qui n’est pas le cas, par exemple, de la mafia asiatique qui est, semble t’il, très présente au Casino de Montréal.

Des services bancaires complets dans les casinos

La réaction de Loto-Québec, pour s'assurer qu’à la suite du démantèlement du réseau de shylocks (usuriers) des Théodore les joueurs aient toujours un accès facile et instantané à certaines réserves financières, ne s’est pas fait attendre… Loto-Québec a décidé de lancer un appel d’offres pour l’exploitation de guichets automatiques, de comptoirs bancaires et de terminaux points de vente dans ses casinos.

Bien sûr j’ironise, mais il y a tout de même matière à se scandaliser du récurrent manque d’éthique de Loto-Québec et du gouvernement dans leur gestion de cette industrie. Pourtant, le ministère de la Santé avait lancé à l’occasion de la télédiffusion du Super Bowl une petite campagne de prévention du jeu pathologique visant à prévenir le développement de cette pathologie. Dans l'une d'entre elles, l’animateur, Pierre Houde invitait les joueurs à déterminer d’avance: -le montant qu'ils vont consacrer à jouer (gambler) - le moment où ils vont aller «jouer». Ces mesures de précaution deviennent caduques si les joueurs ont accès à des guichets automatiques et des comptoirs bancaires.

De nombreuses études recommandent pourtant de rendre plus difficile l'accès à l'argent sur les lieux de gambling (jeu) afin d’aider les «joueurs» à ne pas dépasser le budget qu'ils se fixent avant de commencer à jouer… C’est pour respecter cette simple et efficace mesure de précaution que le gouvernement du Manitoba a décidé de ne pas aller de l'avant avec un projet de guichets automatiques dans les deux casinos de Winnipeg. Le ministre responsable de la Société des loteries, Scott Smith, avait alors indiqué que le gouvernement avait pris cette décision parce que les guichets automatiques auraient causé un bon nombre de problèmes. Entre autres, les clients auraient pu utiliser leur carte de crédit pour retirer de l'argent pour jouer, ce à quoi s'oppose le ministre.

Afin de respecter cette mesure de précaution minimale pour une société d’État, le gouvernement du Québec devrait non seulement exiger que Loto-Québec renonce à cet appel d’offres (1), mais qu’elle retire tous les autres services financiers existants visant à faciliter l’accès à de l’argent par les joueurs tels que les comptoirs (services) bancaires ou semble t'il les joueurs peuvent même y obtenir des prêts. Cette mesure devrait aussi s’étendre aux bars et autres débits d’alcool dans lesquels on retrouve des appareils de loterie-vidéo (machines à sous).

''Alain DuboisMembre de la coalition EmJEU; éditeur du site Web www.jeu-compulsif.info''

À lire:
Le Casino, version pour adultes-par Yves Boisvert
Le shylock et le Casino -par Yves Boisvert
-Vous y trouverez aussi dans un des bilets ci-bas le commentaire d'Alain Cousineau

Dernière heure: Le rapport scientifique de l'expert (Jean Leblond, Ph.D. psychologie) engagé par le recours collectif "Évaluation de la dangerosité des ALV" celui-ci démontre de façon sans équivoque que les machines à sous et les appareils de loteries-vidéo on été concus et paramétrés pour développer une forte dépendance envers eux. »» sous la section "Recours collectif" du site www.jeu-compulsif.info

À regarder: Le crack de la loterie vidéo -Un reportage troublant de Anne Panasuk de la société Radio-Canada

Le site portail du jeu pathologique: JEU COMPULSIF INFO

Contrat Creative Commons
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.-->

Trackbacks

1. Le mercredi 13 avril 2005 à 15:58, de La Tribu du Verbe

La situation du jeu pathologique au Québec est épidémiologique

L'étude du chercheur Jean Leblond Ph.D en psychologie "Évaluation de la dangerosité des ALV" qui a été déposé récemment jette un éclairage nouveau et inédit sur la réalité du jeu pathologique au Québec. Son contenu infirme les propos d'intervenants et...

2. Le lundi 25 avril 2005 à 19:19, de La Tribu du Verbe

La situation du jeu pathologique au Québec est épidémiologique

L'étude du chercheur Jean Leblond Ph.D en psychologie "Évaluation de la dangerosité des ALV" qui a été déposée récemment jette un éclairage nouveau et inédit sur la réalité du jeu pathologique au Québec. Son contenu infirme les propos d'intervenants et...

3. Le lundi 15 août 2005 à 12:23, de La Tribu du Verbe

Loto-Québec et le Cirque du Soleil : Quand le rêve devient cauchemar

Le 22 juin se confirmait une rumeur qui circulait déjà depuis déjà quelques semaines... Loto-Québec sortait son atout (un joker) pour concrétiser son projet moribond de déménager le casino de Montréal au centre-ville. Cette carte c'est le Cirque du...

Pour faire un tracback sur ce billet : http://www.toxicoquebec.com/actus/tb.php?id=303

Commentaires

1. Le lundi 21 février 2005 à 18:50, par sexagénaire

Je crains également que l'implication du privé dans l'industrie du jeu serve de moyen détourné de soustraire les jeux les plus nocifs aux pressions de la population. Le privé pourrait exiger des engagements à longs termes. Ces ententes soustrairaient ces jeux de l'influence d'une population de plus en plus consciente des ravages de cette industrie autrefois criminelle.

On s'est servi de la criminalité pour justifier la prise en charge de l'état. Aujourd'hui, on se sert du pouvoir du gouvernement pour justifier la perpétuation, quand ce n'est pas l'expansion, des méfaits du jeu.

Le jeu n'aurait pas connu une telle expansion, sans la publicité, la légalité et un recours manipulatoire à l'autorité pour hausser le prestige de ce qui a longtemps été considéré un vice.

Notre gouvernement ne s'en va pas chez le diable. Il y est rendu! Il le rend facultatif en accomplissant son travail.

sexagénaire

2. Le lundi 21 février 2005 à 19:31, par Marc Laviolette

Forum, vendredi 18 février 2005, p. A16
Réplique

Pas de tolérance pour le prêt usuraire
Pendant toute la durée de l'enquête qui a mené à 16 arrestations en juin 2003, le Casino de Montréal a collaboré étroitement avec la police

Le texte du chroniqueur Yves Boisvert intitulé " Le shylock et le Casino " publié dans La Presse de mercredi dernier appelle un certain nombre de commentaires et de précisions qui permettront sans doute une meilleure compréhension du rôle de Loto-Québec, de ses responsabilités et des gestes concrets qu'elle fait à titre de gestionnaire de casinos et d'un réseau de loterie vidéo.

Attardons-nous d'abord à la seconde partie de l'article qui traite de la gestion du réseau de loterie vidéo telle que préconisée par Loto-Québec dans son plan de développement 2004-2007. Les grandes orientations de ce plan ont été approuvées l'automne dernier par le gouvernement du Québec.

Pour l'auteur de l'article, diminuer l'offre de jeu ne serait qu'un " prétexte ". Il s'agit au contraire de l'objectif fondamental du plan de redéploiement des appareils que nous comptons mener à bien au cours des prochaines années. L'objectif de diminuer l'accessibilité aux appareils de loterie vidéo et de les regrouper dans un nombre restreint de lieux va exactement dans le sens des recommandations des chercheurs scientifiques, notamment celles du professeur Robert Ladouceur, de l'Université Laval, formulées dans une étude diffusée en avril 2003.

Par ailleurs, il n'est nullement question ici de créer des " casinos privés "; les salons de jeu projetés ne contiendront aucune table de jeu, une caractéristique propre aux casinos. De fait, les montants à l'enjeu et les appareils que l'on retrouvera dans les salons de jeu s'apparenteront à ce qui existe déjà dans les établissements offrant la loterie vidéo. Nous y instaurerons aussi des mécanismes visant à décourager le jeu excessif: programme d'auto-exclusion, contrôle d'âge, interdiction de consommer de l'alcool en jouant, etc.

Autre précision d'importance: la gestion des salons de jeu incombera à une filiale de Loto-Québec et non à des promoteurs privés. Responsable des courses de chevaux, le gouvernement du Québec doit effectivement décider s'il souhaite associer l'industrie privée à ce secteur. Cependant, quel que soit le scénario retenu, la gestion des salons de jeu sera nécessairement assurée par la filiale de Loto-Québec dont le gouvernement a approuvé la création.

Une accusation sérieuse

Dans le dossier du réseau de prêteurs usuraires, le journaliste estime que le Casino de Montréal a fait preuve de " complicité tacite " et " d'hypocrisie ". C'est là une accusation sérieuse qui ne reflète pas la réalité. Tout au long de l'enquête qui a mené à l'arrestation de 16 prêteurs usuraires en juin 2003, le Casino de Montréal a collaboré étroitement avec le Service de police de la Ville de Montréal. À la demande expresse de la police, nous avons accumulé les éléments de preuve jusqu'à ce que le SPVM détermine le moment opportun pour procéder à la vague d'arrestations. En conférence de presse, le SPVM a d'ailleurs remercié publiquement le Casino de Montréal de son apport marquant à la réussite de cette opération de grande envergure. Par la suite, les images captées durant des mois par nos caméras de surveillance ont été d'une aide considérable pour la Couronne.

Les casinos déploient des efforts constants afin de contrer la pratique du prêt usuraire. À la fin des années 90, des prêteurs usuraires qui oeuvraient au Casino de Montréal ont été arrêtés et traduits en justice. Au terme de leur procès, ils ont payé des amendes assorties d'une interdiction de se trouver au Casino. Les trois casinos québécois appliquent également le règlement sur les transactions importantes en espèces, en vigueur depuis juin 2002. Toute transaction en espèces de 10 000 $ et plus est ainsi rapportée au Centre d'analyse des opérations et déclarations foncières du Canada (CANAFE). Nous avons également requis une opinion d'expert pour nous assurer que nos mesures de contrôle et processus mis en place étaient pleinement conformes aux exigences de la Loi sur le recyclage des produits de la criminalité et le financement d'activités terroristes et à notre volonté d'éliminer le prêt usuraire.

Enfin, quant à la présence de coffrets de sécurité à l'intérieur du Casino, il faut savoir que ce service est offert par une institution bancaire et non par le Casino lui-même. L'utilisateur doit signer un registre pour avoir accès à un coffret.

Société à forte visibilité, Loto-Québec n'est pas à l'abri de la critique. Mais lui faire porter le blâme alors qu'elle a agi énergiquement pour faire cesser les activités de prêt usuraire au Casino de Montréal nous apparaît à la fois excessif et injuste.

Alain Cousineau

L'auteur est président du conseil d'administration président et directeur général de Loto-Québec.

3. Le lundi 21 février 2005 à 19:37, par Sexagénaire

Le privé est déjà très présent pour la loterie vidéo. Ces ententes avec les tenanciers respectent-elles l'esprit de nos lois?

J'ai lu dans un quotidien que le projet de retirer les appareils des petits sites était assorti d'une promesse aux tenanciers de ne pas réduire davantage le nombre d'appareils pour une période de 3 ans. Est-ce là un moyen de soustraire ces appareils nocifs aux pressions d'une population mieux informée?

On a justifié la prise en charge du jeu par l'état pour le soustraire de la criminalité. Aujourd'hui, on se sert de la publicité, de la légalité et du prestige gouvernemental pour hausser le prestige du jeu. On déploie beaucoup d'efforts pour donner au jeu un droit de cité qu'il n'avait pas, alors qu'il était considéré un vice. On manipule sans vergogne publique.

Notre gouvernement ne s'en va pas chez le diable. Il y est déjà. Il a réduit le diable au chômage en lui volant sa tâche!

Quant aux intentions de Loto Québec d'instaurer dans ces salons de jeu un système d'exclusion, j'y mets un gros bémol. Le système en place dans les casinos est une véritable passoire, alors qu'un système beaucoup plus efficace aurait été possible par les cartes magnétiques qui ne servent aujourd'hui qu'à fidéliser les joueurs.

De la poudre aux yeux! Voilà ce que c'est.

Sexagénaire

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.

Semaine précédente | Billet précédent | Billet suivant | Semaine suivante| Sommaire

..

TOXICO QUÉBEC actualités est le premier site francophone d'actualités de type "blog" consacré uniquement aux addictions: toxicomanies (drogue, alcool); gambling...

La création de Toxico Québec Actualités répond à une demande croissante d'informations «grand public» crédibles et indépendantes sur tout ce qui touche aux addictions et à une volonté d'organiser cette information afin qu'elle soit facile d'accès. Il s'agit d'un média (sites web) indépendant et alternatif. Les positions et opinions critiques y sont non seulement les bienvenues, mais aussi encouragés. N'hésitez donc pas à commenter les billets (articles de fond, dépêches, communiqués de presse, etc.) que vous y trouverez....  Alain Dubois, éditeur


Au Québec le pourcentage de toxicomanes du jeu (joueurs compulsifs) se situe, selon les études, entre 2.1% et 5% alors qu’il n’y a que 0.9% de toxicomanes (drogues illicites) et 1.9% d’alcooliques...


POINT DE MIRE (DOSSIER)

LE DÉMÉNAGEMENT DU CASINO DE MONTRÉAL AU CENTRE VILLE »»


 

PAROLE CITOYENNE (ONF) -documentaire et site web consacré à la lutte des citoyens de Pointe St-Charles contre l'implantation d'un casino dans leur quartier  -Suite»

   

LE JEU COMPULSIF de Amnon Jacob Suissa - >Suite»

 LE LIVRE NOIR DE LOTO-QUÉBEC de Pierre Desjardins -Suite»

 L'ENVERS DE LA PILLULE de Jean-Claude St-Onge  -Suite»

radioblog

GAMBLING

Autrefois marginal au sein de la population québécoise, le jeu pathologique est devenu, depuis la légalisation (monopole d'État) des loteries vidéo et des casinos, un grave problème de société. Selon des recherches indépendantes près de 5% des Québécois souffriraient de cette terrible dépendance. Ce pourcentage grimpe à près de 40% chez les joueurs de machines à sous et d'ALV. L'entourage des gamblers est aussi particulièrement concerné puisque cette addiction dont souffre un des leurs a, le plus souvent, de graves conséquences sur eux... Paradoxalement, la légalisation des loteries vidéo et des casinos a eu, en terme de santé publique, des conséquences dramatiques. Des gouvernements et politiciens peu soucieux du bien commun et manquant d'éthique sont responsables de ce grave bris du contrat social qui les lient à leurs citoyens....


DROGUES & TOXICOMANIES

La consommation de drogues est un phénomène de société qui remonte presque à la nuit des temps. Si anciennement les drogues étaient consommées dans des circonstances bien délimitées (rituels, fêtes), aujourd'hui plusieurs d'entre elles sont consommées quotidiennement par un pourcentage important de la population: café, tabac alcool, cannabis, etc.  Certaines drogues sont légales et d'autres pas... Le statut juridique de celles-ci n'est pas nécessairement en lien avec leur dangerosité... Ainsi, l'alcool est une des drogues la plus associée à des décès accidentels (ex.: alcool au volant, accident de travail) ou criminels et à un nombre très important d'actes de violence (ex.: meurtres;  violence conjugale; viol, bagarre, etc.).

Contrairement à ce qui est souvent véhiculé, toutes les drogues peuvent entraîner une dépendance physiologique si elles sont consommées régulièrement et à une fréquence rapprochée... Cette dépendance peut prendre plusieurs formes, mais elles ont toute en commun d'amener une modification de l'équilibre neurochimique du cerveau... Un équilibre qui, pour un consommateur régulier, peut prendre plusieurs mois avant de revenir à la normale!

Et le cannabis...

Alors que la consommation de tabac a été presque diabolisée par les pouvoirs publics, la consommation de cannabis a été l'objet de bien peu d'attention... Et ce, à un tel point qu'ainsi banalisé sa consommation s'est largement répandue. Actuellement, il est davantage consommé que le tabac chez les jeunes … On dit souvent que le cannabis est une drogue douce… Est-ce le cas ? Le café et le tabac sont des drogues douces, mais un produit dont l’agent psychoactif, le THC, se retrouve à un taux de concentration se situant entre 20% à 40% n’est assurément pas une drogue «douce»... Le cannabis entraîne non seulement une dépendance mais aussi une altération du jugement et du processus de décision ainsi qu’une diminution de la motivation, de l'attention, de la concentration et de la mémoire court terme. La marijuana iest aussi un véritable poison puisque la quantité de goudron que l'on y trouve est 50% plus importante que dans les cigarettes ! L'inhalation profonde de la fumée telle que le pratique ses usagers en accroît d'autant les méfaits sur la santé. (N.B. On peut considérer le cannabis et le tabac comme des drogues très nocives sans être prohibitionniste☺)


LE WEB LIBRE...

ORGANISATION MOZILLA

Mozilla est un ensemble de logiciels internet libre de droit comprenant entre autres un navigateur web, une application de messagerie électronique (e-mail) et un calendrier (agenda). Mozilla est un logiciel libre (donc sûr, gratuit et sans pub) et respectueux des standards. En savoir plus sur Mozilla >> ICI

ORGANISATION "OPEN OFFICE"

Open Office est une suite bureautique complète: traitement de texte; tableur; logiciel de présentation (PPS); base de données offrant une compatibilité MS-Access; éditeur de formules mathématiques; logiciel de dessin vectoriel et de retouche d’images; éditeur de diagrammes; éditeur de pages web... et une aide en ligne très complète entièrement en français. En savoir plus sur Open Office >> ICI

MUSIQUE LIBRE

CONFORSTAND : Une communauté de musiciens (dont RS Stevie Moore) qui offre de télécharger gratuitement leur album (pochette incluse) libre de tout droits!  Pour ces artistes  l'écoute de la musique est un besoin qui ne doit pas être assimilé à un privilège... En savoir plus sur  CONFORTSTAND >> ICI - Aussi : Mgnatune ; Opsound ; Dmusic

CREATIVE COMMONS (musiques, images, textes, etc. sous licence libre de droits)

Disponibles sur internet, les licences Creative Commons ont déjà conquis un bon nombre d'auteurs. Ces licences leur permettent de mettre leurs créations numériques (textes, photos, sons, etc.) à la disposition de ceux qui souhaitent les utiliser, sous certaines conditions. La principale d'entre elle stipule que l'utilisation de l'oeuvre par son "emprunteur" ne doit pas poursuivre de but commercial. En savoir plus sur  CREATIVE COMMONS >> <ICI

FRAMASOFT

Un excellent annuaire du logicels libre... 800 d'entre-eux y sont répertoriés par rubrique... En savoir plus sur  FRAMASOFT  >> ICI

 

Météo

  • Montreal (-8°C)
  • Paris (0°C)
  • Brussels (2°C)
  • Geneva (2°C)
  • Casablanca (14°C)
  • Algiers (12°C)

Catégories

  • ÉDITORIAUX
  • JEUX HASARD et ARGENT
  • DÉPÊCHES JEUX HASARD et ARGENT
  • TOXICOMANIE
  • DÉPÊCHES TOXICO
  • SANTÉ
  • DÉPÊCHES SANTÉ
  • SOCIÉTÉ
  • COMMUNIQUÉ DE PRESSE
  • ÉVÈNEMENTS
  • CYBER DÉPENDANCE
  • GAMBLING (english)
  • AUDIO / VIDÉO
  • ÉTUDES & STAT.
  • ARTS & CULTURE & LIVRES
  • ETC....

Manchettes SRC

  • 25/11 22:17
    Inauguration du passage frontalier de Rafah, reliant l'Égypte et la bande de Gaza
  • 25/11 14:21
    Nouvelle explosion dans une usine chimique et nouveau déversement de benzène en Chine
  • 25/11 18:42
    [ Politique ] Ottawa injecte 5,1 milliards pour améliorer les conditions de vie des Autochtones
  • 25/11 16:31
    Astronomie: un des anneaux de saturne tournerait en spirale autour de la planète
  • 25/11 22:31
    La PlayStation 3 au CES de Las Vegas
  • 25/11 22:24
    Placement de Jacques Dussault chez XM Canada

Manchettes LE MONDE

  • 26/11 08:01
    A Rafah, le poste-frontière vers l'Egypte a rouvert sous contrôle palestinien
    Rafah fonctionnera sous la supervision d'observateurs européens. Israël a obtenu le droit d'y installer des caméras de surveillance.
***Flux Error*** ***Flux Error***
  • 25/11 08:20
    Une plante chinoise contre le paludisme
    Lisez l'intégralité de l'article pour plus d'information.

Powered by RSSReader

Calendrier

« mars 2005 »
lunmarmerjeuvensamSoleil
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

Archives

  • novembre 2005
  • octobre 2005
  • septembre 2005
  • août 2005
  • juillet 2005
  • juin 2005
  • mai 2005
  • avril 2005
  • mars 2005
  • février 2005
  • janvier 2005
  • décembre 2004
  • novembre 2004
  • octobre 2004
  • septembre 2004

À retenir

  • Loto-Québec et le Cirque du Soleil : Quand le rêve devient cauchemar
  • Une ex croupière brise l’omerta et dénonce les astuces des casinos pour déplumer les clients...
  • Les "mensonges" de Loto-Québec et de son président et directeur général Alain Cousineau
  • C'est la loterie vidéo et non le joueur qui crée la dépendance - Selon le rapport d'un scientifique
  • Femmes esclaves des bordels du Bangladesh - Reportage photo de Shehzad Noorani
  • L'opium deviendrait-il la religion du peuple ?
  • Dépénaliser le cannabis ? Un débat conditionné...
  • Jeunes et marijuana : Au Canada, les jeunes se procurent plus facilement du cannabis que du tabac !
  • Santé publique : Les appareils de loteries vidéo (ALV) se retrouvent en plus grand nombre dans les quartiers pauvres !

Langues

  • en
  • fr

Derniers référants

    • bezzaf.over-blog.com
    • news.google.fr
    • www.google.com
    • www.google.fr
    • www.google.fr

Syndication

  • fil rss
  • fil rss commentaires
  • fil atom
  • fil atom commentaires

Derniers Commentaires

  • 25/11: MODÉRATION - Un Français sur 10 est malade de ..
  • 21/11: La Tribu du V.. - Une ex croupière brise l’omerta e..
  • 21/11: La Tribu du V.. - Me May Chiu, Quête d'idéal
  • 21/11: La Tribu du V.. - LE LIVRE NOIR DE LOTO-QUÉBEC
  • 18/11: Anne-Marie - Extraordinary Machine de Fiona Ap..
  • 17/11: Alain Dubois - Etranglé par les bandits manchots..
  • 17/11: anabelle - Etranglé par les bandits manchots..
  • 16/11: Méla - Le recours collectif contre Loto-..
  • 16/11: Kath - Extraordinary Machine de Fiona Ap..
  • 16/11: René - 3 questions à JP Martignoni-Hutin..

En ligne

7 personnes connectées

Libre & gratuits