ACTUALITÉS QUOTIDIENNES SUR LES ADDICTIONS

--- SITE MEMBRE DU RÉSEAU TOXICO QUÉBEC --- | ACCUEIL | RECHERCHE |


Semaine précédente | Billet précédent | Billet suivant | Semaine suivante| Sommaire

Loto-Québec et le Cirque du Soleil : Quand le rêve devient cauchemar

Le 22 juin se confirmait une rumeur qui circulait déjà depuis déjà quelques semaines… Loto-Québec sortait son atout (un joker) pour concrétiser son projet moribond de déménager le casino de Montréal au centre-ville. Cette carte c’est le Cirque du Soleil et le croupier en chef de l’industrie étatique du gambling, Alain Cousineau (président-directeur général de Loto-Québec), espère sans doute qu’elle sera suffisante pour lui faire gagner la partie…

Ce projet implique l’implantation du casino à l’intérieur un immense centre récréotouristique de type Las-Végas dans un des quartiers les plus pauvres de Montréal, Pointe-St-Charles.

Laliberté joue gros…

Les liens étroits que le Cirque du Soleil entretient avec le monde des casinos de Las Végas n’ont jamais offusqué personne puisque cette ville - qui a été créée et développée par le crime organisé - fut conçue dès le départ comme une ville dédiée au gambling. Bien que cette industrie en soit une des plus sordides qui soient, la présence du Cirque ou de vedettes québécoises telles Robert Lepage et Céline Dion dans cet Eldorado de la création est même source de fierté… Si ce que l’on trouve à Las Vegas est un reflet de la société, des valeurs et de la culture états-uniennes, ce n’est assurément pas le cas pour le Québec… C’est peut-être le modèle de société qu’ espère, pour le Québec, le premier ministre Jean Charest qui passe ces temps-ci plus de temps aux États-Unis que chez lui et qui ne cache pas son admiration pour Arnold Schwarzenegger. Mais ce n’est assurément pas le genre de société que la majorité des québécois et Québécoises souhaitent….

Guy Laliberté qui a créé, le merveilleux Cirque du Monde (qui s’adresse aux jeunes de pays et milieux défavorisés) a toujours affirmé qu’il avait des préoccupations sociales importantes. Il devrait donc bien réfléchir aux conséquences que ce type d’association risque d’avoir sur sa compagnie et sa renommé … Car on ne peut défendre à la fois, action et justice sociale et s’associer à un projet qui créera à coup sûr misère et pauvreté…

Actuellement, le Cirque du Soleil et Guy Laliberté jouissent d’une réputation sans tache au Québec et l’image corporative du Cirque contrairement à celle de Loto-Québec est sans doute une des meilleures du Québec… À vrai dire, les Québécois sont à juste titre très fiers de la réussite de Guy Laliberté et de son cirque rayonnant!

Le contexte de ce projet… «La force de l’anneau»

Malheureusement, ce projet s’inscrit dans un contexte où l’offre pour les «jeux» de hasard et d’argent est déjà beaucoup trop importante à Montréal et au Québec. Les appareils de loteries-vidéo (ALV), qui sont implantés dans tout le Québec, particulièrement dans des villes, villages et quartiers pauvres de Montréal, tels Pointe St-Charles font des ravages inimaginables au sein des populations… Déjà que, le gouvernement de Jean Charest projette d’augmenter encore davantage l’offre pour le «jeu» (gambling) en créant quatre nouveaux casinos régionaux en P.P.P. (que L-Q nomme habilement «salons de jeu») qui seront attenants aux hippodromes et, pour certains, à des centres récréotouristiques régionaux.

Il est important ici de souligner qu’au Québec le pourcentage de toxicomanes du jeu (joueurs compulsifs) se situe, selon les études, entre 2.1% et 5% alors qu’il n’y a que 0.9% de toxicomanes de drogues illicites et 1.9% d’alcooliques au Québec… Pourtant, cette dépendance était presque inexistante à l’époque ou les casinos et les différents types de machines à sous étaient illégaux… Aussi incroyable que cela puisse l’être, ce sont nos gouvernements (péquistes et libéraux) et notre société d’état, Loto-Québec qui ont créé ce grave problème de santé publique… Il est évident qu’aucun citoyen le moindrement soucieux du bien commun ne peut ce réjouir de cette situation où l’État profite de la misère et des faiblesses humaines pour financer ses activités, et ce même si l’industrie du gambling est celle qui parmi ses consoeurs (les industries du sexe, du tabac et des drogues illicites) a vraisemblablement a le taux de croissance le plus élevé… Nos gouvernements lorsqu’ils légalisent une ou des activités liées à ce type d’industrie doivent le faire strictement pour des motifs de santé et de sécurité publiques.. . Leur légalisation ne doit surtout pas servir à remplacer les impôts et ainsi à devenir des vaches à lait du gouvernement… En apprenant cette annonce de L-Q et du cirque, je ne pouvais m’empêcher de penser au film «Le Seigneur des anneaux» et aux pouvoirs dangereux et maléfiques qu’exerce l’anneau (l’argent du jeu) sur celui qui en a le contrôle…

L’explosion des casinos et du gambling dans le monde

Dans la plupart des pays monde on assiste à une véritable explosion de l’industrie du gambling : casinos, casinos virtuels et paris sportifs en ligne, etc… Deux facteurs principalement expliquent ce phénomène. Le premier est d’ordre économique et est relié à l’adoption par la plupart des pays occidentaux de mesures économiques néolibérales qui ont eu pour conséquences la réduction de la taille de l’État et surtout une diminution de la part d’impôt payé par les entreprises (et par conséquent l’augmentation du fardeau fiscal pour les particuliers). Ici au Québec la légalisation des loteries-vidéos et casinos est intervenue dans la foulée de l’accord de libre échange avec les États-Unis, des accords sur les marchés publics, de la TPS, TVQ, de l’instauration et l’augmentation de frais administratifs (et autres) pour l’utilisation de services publiques (utilisateurs payeurs) . Les «jeux» de hasard et d’argent que le maire Drapeau nommait «taxe volontaire» entrent donc dans cette catégorie des taxes dites régressives…

Le second facteur est d’ordre technologique. C’est le cas non seulement pour les «jeux» en lignes, mais aussi pour les différents types de machines à sous et ALV que l‘on retrouve dans les casinos et dans les bars qui utilisent aujourd’hui des programmes (logiciels) tellement efficaces que plus le taux de retour théorique est élevé (actuellement +/-92%), plus le taux d’encaissement est faible (+/-75%)! Selon le docteur et chercheur Jean Leblond (1), ces machines ont été créées et développées pour capter un maximum de joueurs pathologiques et de personnes à risque de le devenir… La question est complexe, mais ce qu’il faut retenir, c’est que l’essor incroyable de l’industrie du gambling repose sur ces machines qui représentent aujourd’hui entre 80% et 95% des revenus des casinos et évidemment des sociétés qui gèrent les loteries vidéo que l’on installe dans les bars. Cela est comparable à l’industrie du tabac qui a prospéré en bonne partie en développant la dépendance des fumeurs grâce à de nouveaux types de tabac recélant un taux plus élevé de nicotine et en l’altérant grâce à des additifs conçus pour en maximiser le pouvoir addictif. Pour les machines à sous, c’est le perfectionnement des programmes informatiques basé sur des principes de psychologie et de neuropsychologie qui est responsable du succès de ces appareils et évidemment du nombre élevé de personnes qui en sont dépendantes. Ces machines à sous sont tellement dangereuses qu’elles sont responsables de près de 95% des cas de jeu compulsifs… Une personne sur deux qui s’y adonne sur une base régulière éprouve un problème de dépendance au «jeu» (gambling). On peut donc affirmer sans se tromper qu’une bonne partie des revenus que l’État tire des machines à sous que l’on trouve dans les bars, hippodromes ou casinos provient de personnes qui éprouvent un problème de dépendance au «jeu»… c-à-d de toxicomanes du «jeu»!

Le gambling un jeu qui n’en est pas un… Une arnaque légalisée…

Jeu: «Activité physique ou mentale purement gratuite, qui n’a dans la conscience de celui qui s’y livre, d’autre but que le plaisir qu’elle procure» (Petit Robert, 1988: 1046).

Comme le soulignait pertinemment l’auteur d’une lettre d’opinion publié dans un quotidien: «Pour que ce soit un «JEU», une activité doit être totalement gratuite et n’avoir d’autres buts que le plaisir qu’elle procure. Ces deux fondements sont tout à fait contraires avec les supposés «JEUX» qui sont exploités par notre Société d’État.»

Aujourd'hui on remet en question l'idée que le fait de pratiquer des jeux de hasard et d'argent (gambling) représente une activité ludique et/ou récréative. L’arrivée massive des machines à sous et autres appareils électroniques de "jeux" a beaucoup modifié l’image que nous avions autrefois des «jeux» de hasard et d’argent… Si auparavant les casinos étaient réservés à une clientèle bourgeoise qui s’y rendait pour socialiser et s’amuser, ce n’est assurément plus le cas aujourd’hui. Les «ludiques» jeux de tables ont laissé place aux populaires, lucratives et très addictives machines à sous…

S’adonner aux machines à sous et autres appareils de loteries électroniques ne semble pas représenter pour la majorité des «joueurs» une activité récréative et ludique… On s’adonnerait à ces «jeux» populaires d’abord dans le but d’y gagner de l’argent et rapidement plusieurs tomberaient dans le piège de l’addiction.

Bien entendu l’industrie fait tout pour susciter une certaine confusion sur la nature des «jeux» de hasard et d’argent… On met beaucoup d’effort pour faire en sorte que ces «jeux» soient perçus comme de véritables jeux, c.-à-d. une simple activité ludique… Aux États-Unis et de plus en plus au Canada, l’industrie et les associations qu’elle finance remplacent le mot gambling de leur vocabulaire, jugé trop péjoratif, par gaming, une expression utilisée pour les jeux vidéo d’adresse et de stratégie… mais il ne faut pas être dupe : le «gambling» n’et pas du «gaming»… Et si vous allez dans un bar qui offre des loteries vidéo ou au casino et regardez attentivement les gamblers vous constaterez, tout comme moi, que peu d’entre eux semblent réellement s’amuser et qu’une bonne partie d’entre eux on l’air de véritables junkies…

Les mensonges de Loto-Québec

Le premier argument de Loto-Québec pour justifier ce projet est que celui-ci attirera les touristes étrangers et de gros joueurs internationaux… Dans les faits, la réalité risque d’être bien différente. Le déménagement du casino au Centre-Ville aura comme première conséquence de rendre le gambling encore plus accessible aux Montréalais et aux banlieusards, et ce, afin d’en accroître davantage les profits. Montréal n'est pas Las Vegas ou Atlantic City. Les gros joueurs et les touristes étrangers ne se rendront jamais à Montréal pour son unique casino… Ce type de casino s'adressera toujours principalement à la population locale. Il n’y, à ma connaissance, hormis Las-Vegas et peut-être Atlantic city, aucun casino situé en Amérique du Nord qui attire un gros volume de touristes étrangers. Cet argument des gros joueurs et des touristes a déjà été utilisé il y a quelques années lorsque le casino a décidé d’ouvrir la nuit… En fait, si vous visitez le casino à ces heures vous constaterez qu’il n’y a pratiquement aucun touriste étranger sauf quelques jeunes Américains qui viennent y boire et y jouer puisque chez eux l’âge légal pour fréquenter ce type d’établissement est 21 ans… En fait, les seuls gros joueurs que l’on y retrouve ne sont pas des multimillionnaires, mais les joueurs pathologiques.

Tout comme le font les industries polluantes, Loto-Québec et le gouvernement évoquent, pour faire avaler la pilule aux citoyens de ce quartier pauvre de Montréal, que ce projet donnera un essor économique bénéfique au quartier, à la ville et qu’il créera plusieurs centaines d’emplois pour sa population… Mais encore là rien n’est moins certain puisque les études non financées par l’industrie ou des fondations qui lui sont associées démontrent que les coûts sociaux et sanitaires qu’impliquent les casinos et autres implantations de «jeu» sont dramatiques…

Rapprocher le casino du centre-ville augmenterait inévitablement la fréquentation de celui-ci par la population locale... et le nombre de joueurs pathologiques à Montréal. Le sociologue français Jean-Pierre Martignoni démontre, dans une enquête, qu'il existe un lien direct entre proximité géographique et fréquentation du casino: «Un fait d'évidence qui se vérifie au nouveau casino lyonnais. «80 % des joueurs de notre établissement ne jouaient pas auparavant. Ils se sont découvert un nouveau passe-temps», reconnaît Guy Benamou, le P.D.G. (...) du (casino) Pharaon."»'. Une étude a été réalisée par l'économiste Ernie Goss et par le professeur en droit Edward Morse de l'Université Creighton entre 1990 et 2000 démontre que les comtés (counties) américains qui renferment un casino ont affiché un nombre de faillites personnelles deux fois plus élevé que les autres régions urbaines en tout point semblables économiquement. Les auteurs de cette étude intituée The Impact of Casino Gambling on Bankruptcy Rates: A County Level Analysis sont arrivés à cette conclusion après avoir analysé près de 250 comtés américains avec ou sans casino. Selon le célèbre professeur, économiste et ex-conseiller de Ronald Reagan Earl L. Grinols (Gambling in America: Costs and Benefits) ces coûts socio-sanitaires sont l'équivalent d'une récession aux quatre ans… Cet économiste de droite conclut que, dans ce contexte, trop peu de gens profitent réellement des bénéfices de cette industrie… Presque toutes les études démontrent aussi que là où il y a des casinos, on dénote non seulement une augmentation de la criminalité mais aussi de la violence domestique… Ce n’est pas un hasard si les plus belles et grandes villes du monde tel Berlin, Londres, New York, Paris n’ont pas de casinos… À ma connaissance, aucun pays dans le monde, sauf les républiques de bananes, n’ont comme au Québec une si grande part de leur budget qui provient de l’industrie du gambling.

Une décision éclairée

Refuser que le casino s’implante à 10 minutes du centre ville et de Ponte St-Charles démontre que la population du quartier et les groupes communautaires sont bien informés des impacts qu’auraient l’implantation d’un casino dans leur quartier. Néanmoins, si Loto-Québec voulait les convaincre du contraire par une discussion honnête et équitable, il faudrait alors qu’elle donne aux citoyens et ciyoyennes du quartier les moyens requis pour participer vraiment à une telle discussion.

Notamment:

  • En rendant publiques toutes les informations que détient Loto-Québec concernant l’actuelle situation du «jeu» dans le sud-ouest, tel que le nombre de loterie vidéo et de terminaux (par code postal) et les ventes brutes et revenues que L-Q tire de ceux-ci;
  • En accordant aux groupes du quartier un budget qui leur permette de réaliser eu- mêmes leurs propres recherches sur : le nombre de joueurs pathologiques dans le secteur; les impacts socio sanitaire et économique que ce projet pourrait avoir dans leur secteur, mais aussi sur l’économie du Centre-Ville;
  • Enfin, pour éviter un autre éléphant blanc, il faudrait aussi évaluer la situation et les perspectives économiques d’un centre de foire internationale à Montréal. Depuis le 11 septembre, il semble que ce secteur soit sur un déclin constant.

Le Cirque du Soleil en panne d’imagination…

En s’associant, à Loto- Québec pour réaliser ce projet de centre culturel et récréotouristique le Cirque du Soleil et Guy Laliberté ont démontré pour la première fois un manque d’imagination dans le montage financier d’un de leur projet… S’ils tiennent réellement à leur projet, ils devraient illico briser leur association avec Loto-Québec et trouver d’autres sources de financement (2)…

Stop ou encore… et le bien commun dans tout ça ?

Le gouvernement doit non seulement cesser ses demandes de dividendes supplémentaires à Loto Québec mais il doit de façon urgente réduire l’offre de «jeu» au Québec et ce, quitte à voir ses revenus provenant de Loto-Québec baisser substantiellement. L’industrie du gambling n’apporte aucune plus-value à notre société. Le gambling, la consommation de tabac ou de drogues ne sont pas des activités saines et ce n’est certainement pas le rôle de l’État d’en faire la promotion. Retirer l’ensemble des appareils de loteries vidéo des bars, ne pas construire de nouveaux casinos (attenant aux hippodromes) et ne pas déménager le casino de Montréal au centre ville apparaissent comme des mesures normales pour tout gouvernement qui a des préoccupations éthiques et un sens minimum du bien commun.

Alain Dubois,

-Candidat du NPD dans Chambly- Borduas
-Membre de la coalition EmJEU (Éthique pour une modération du jeu)
-Éditeur du site www.Jeu-Compulsif.info
-Travailleur psychosocial auprès des toxicomanes et joueurs compulsif

''(1) -Le rapport scientifique de l'expert Jean Leblond, Ph.D. psychologie "Évaluation de la dangerosité des ALV" est disponible dans la section RECOURS COLLECTF du site www.Jeu-Compulsif.info

(2) -Par exemple, pourquoi ne pas lancer un P.P.P.P. (partenariat public, privé. populaire) ? Le Cirque pourrait initier une campagne de financement populaire ou tous (employés du cirque, citoyens, compagnies, gouvernements) seraient appelés devenir actionnaires d’une société spécialement crée à cette fin… Chaque mille dollars investi par les actionnaires donnerait droit à un laisser-passer à vie aux spectacles offerts à ce centre. L’argent investi pas le gouvernement lui donnerait droit à des milliers de billets qu’il pourrait redonner à nos concitoyens les plus pauvres… Voilà une idée originale constructive et audacieuse…

(3) –Référence disponible sur demande à : editeur@jeu-compulsif.info

SUJET: déménagement du Casino de Montréal



Visualisez l'ensemble des billets sur le projet de déménager le Casino de Montréal au Centre-ville »» ICI

À LIRE:

Un casino à Pointe St-Charles: Le Cadeau de Grec-Rima Elkouri, LA PRESSE
Lysiane Gagnon dénonce le projet de déménager le Casino au Centre-Ville
Déménagement du casino : Belle arnaque, Michel Auger, Journal de Montréal
Petite pensée sur ce Méga projet de Casino à Montréal Déménagement du casino à Montréal: Des groupes de Pointe St-Charles promettent un autre Suroît au gouvernement Charest
Les citoyens du sud-ouest de Montréal rejettent le déménagement du casino dans leur quartier

Une ex croupière brise l’omerta et dénonce les astuces des casinos pour déplumer les clients...

Loto-Québec utiliserait des tactiques pour que les joueurs perdent la notion du temps à l'intérieur des casinos
Le Casino, version pour adultes-par Yves Boisvert, La Presse
Le shylock et le Casino -par Yves Boisvert, La Presse
-Vous y trouverez aussi dans un des bilets ci-bas le commentaire d'Alain Cousineau
Les "mensonges" de Loto-Québec et de son président et directeur général Alain Cousineau
Projet d'agrandissement à l'étude au Casino de Charlevoix - Un autobus "gratuit" pour l'enfer...

Le rapport scientifique de l'expert (Jean Leblond, Ph.D. psychologie) engagé par le recours collectif "Évaluation de la dangerosité des ALV" celui-ci démontre de façon sans équivoque que les machines à sous et les appareils de loteries-vidéo on été concus et paramétrés pour développer une forte dépendance envers eux. »» sous la section "Recours collectif" du site www.jeu-compulsif.info

À regarder:
Le crack de la loterie vidéo -Un reportage troublant de Anne Panasuk de la société Radio-Canada

Le site portail du jeu pathologique: JEU COMPULSIF INFO
Le site portail des toxicomanies: TOXICO INFO

Image humoristique: J.F.William

Contrat Creative Commons
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. -->

Trackbacks

Aucun trackback.

Pour faire un tracback sur ce billet : http://www.toxicoquebec.com/actus/tb.php?id=678

Commentaires

1. Le jeudi 20 octobre 2005 à 13:15, par Claude Mainville :: email :: site

Félicitations
J'espère que vous deviendrez membre de Projet Montréal

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.

Semaine précédente | Billet précédent | Billet suivant | Semaine suivante| Sommaire

..

TOXICO QUÉBEC actualités est le premier site francophone d'actualités de type "blog" consacré uniquement aux addictions: toxicomanies (drogue, alcool); gambling...

La création de Toxico Québec Actualités répond à une demande croissante d'informations «grand public» crédibles et indépendantes sur tout ce qui touche aux addictions et à une volonté d'organiser cette information afin qu'elle soit facile d'accès. Il s'agit d'un média (sites web) indépendant et alternatif. Les positions et opinions critiques y sont non seulement les bienvenues, mais aussi encouragés. N'hésitez donc pas à commenter les billets (articles de fond, dépêches, communiqués de presse, etc.) que vous y trouverez....  Alain Dubois, éditeur


Au Québec le pourcentage de toxicomanes du jeu (joueurs compulsifs) se situe, selon les études, entre 2.1% et 5% alors qu’il n’y a que 0.9% de toxicomanes (drogues illicites) et 1.9% d’alcooliques...


POINT DE MIRE (DOSSIER)

LE DÉMÉNAGEMENT DU CASINO DE MONTRÉAL AU CENTRE VILLE »»


 

PAROLE CITOYENNE (ONF) -documentaire et site web consacré à la lutte des citoyens de Pointe St-Charles contre l'implantation d'un casino dans leur quartier  -Suite»

   

LE JEU COMPULSIF de Amnon Jacob Suissa - >Suite»

 LE LIVRE NOIR DE LOTO-QUÉBEC de Pierre Desjardins -Suite»

 L'ENVERS DE LA PILLULE de Jean-Claude St-Onge  -Suite»

radioblog

GAMBLING

Autrefois marginal au sein de la population québécoise, le jeu pathologique est devenu, depuis la légalisation (monopole d'État) des loteries vidéo et des casinos, un grave problème de société. Selon des recherches indépendantes près de 5% des Québécois souffriraient de cette terrible dépendance. Ce pourcentage grimpe à près de 40% chez les joueurs de machines à sous et d'ALV. L'entourage des gamblers est aussi particulièrement concerné puisque cette addiction dont souffre un des leurs a, le plus souvent, de graves conséquences sur eux... Paradoxalement, la légalisation des loteries vidéo et des casinos a eu, en terme de santé publique, des conséquences dramatiques. Des gouvernements et politiciens peu soucieux du bien commun et manquant d'éthique sont responsables de ce grave bris du contrat social qui les lient à leurs citoyens....


DROGUES & TOXICOMANIES

La consommation de drogues est un phénomène de société qui remonte presque à la nuit des temps. Si anciennement les drogues étaient consommées dans des circonstances bien délimitées (rituels, fêtes), aujourd'hui plusieurs d'entre elles sont consommées quotidiennement par un pourcentage important de la population: café, tabac alcool, cannabis, etc.  Certaines drogues sont légales et d'autres pas... Le statut juridique de celles-ci n'est pas nécessairement en lien avec leur dangerosité... Ainsi, l'alcool est une des drogues la plus associée à des décès accidentels (ex.: alcool au volant, accident de travail) ou criminels et à un nombre très important d'actes de violence (ex.: meurtres;  violence conjugale; viol, bagarre, etc.).

Contrairement à ce qui est souvent véhiculé, toutes les drogues peuvent entraîner une dépendance physiologique si elles sont consommées régulièrement et à une fréquence rapprochée... Cette dépendance peut prendre plusieurs formes, mais elles ont toute en commun d'amener une modification de l'équilibre neurochimique du cerveau... Un équilibre qui, pour un consommateur régulier, peut prendre plusieurs mois avant de revenir à la normale!

Et le cannabis...

Alors que la consommation de tabac a été presque diabolisée par les pouvoirs publics, la consommation de cannabis a été l'objet de bien peu d'attention... Et ce, à un tel point qu'ainsi banalisé sa consommation s'est largement répandue. Actuellement, il est davantage consommé que le tabac chez les jeunes … On dit souvent que le cannabis est une drogue douce… Est-ce le cas ? Le café et le tabac sont des drogues douces, mais un produit dont l’agent psychoactif, le THC, se retrouve à un taux de concentration se situant entre 20% à 40% n’est assurément pas une drogue «douce»... Le cannabis entraîne non seulement une dépendance mais aussi une altération du jugement et du processus de décision ainsi qu’une diminution de la motivation, de l'attention, de la concentration et de la mémoire court terme. La marijuana iest aussi un véritable poison puisque la quantité de goudron que l'on y trouve est 50% plus importante que dans les cigarettes ! L'inhalation profonde de la fumée telle que le pratique ses usagers en accroît d'autant les méfaits sur la santé. (N.B. On peut considérer le cannabis et le tabac comme des drogues très nocives sans être prohibitionniste☺)


LE WEB LIBRE...

ORGANISATION MOZILLA

Mozilla est un ensemble de logiciels internet libre de droit comprenant entre autres un navigateur web, une application de messagerie électronique (e-mail) et un calendrier (agenda). Mozilla est un logiciel libre (donc sûr, gratuit et sans pub) et respectueux des standards. En savoir plus sur Mozilla >> ICI

ORGANISATION "OPEN OFFICE"

Open Office est une suite bureautique complète: traitement de texte; tableur; logiciel de présentation (PPS); base de données offrant une compatibilité MS-Access; éditeur de formules mathématiques; logiciel de dessin vectoriel et de retouche d’images; éditeur de diagrammes; éditeur de pages web... et une aide en ligne très complète entièrement en français. En savoir plus sur Open Office >> ICI

MUSIQUE LIBRE

CONFORSTAND : Une communauté de musiciens (dont RS Stevie Moore) qui offre de télécharger gratuitement leur album (pochette incluse) libre de tout droits!  Pour ces artistes  l'écoute de la musique est un besoin qui ne doit pas être assimilé à un privilège... En savoir plus sur  CONFORTSTAND >> ICI - Aussi : Mgnatune ; Opsound ; Dmusic

CREATIVE COMMONS (musiques, images, textes, etc. sous licence libre de droits)

Disponibles sur internet, les licences Creative Commons ont déjà conquis un bon nombre d'auteurs. Ces licences leur permettent de mettre leurs créations numériques (textes, photos, sons, etc.) à la disposition de ceux qui souhaitent les utiliser, sous certaines conditions. La principale d'entre elle stipule que l'utilisation de l'oeuvre par son "emprunteur" ne doit pas poursuivre de but commercial. En savoir plus sur  CREATIVE COMMONS >> <ICI

FRAMASOFT

Un excellent annuaire du logicels libre... 800 d'entre-eux y sont répertoriés par rubrique... En savoir plus sur  FRAMASOFT  >> ICI

 

Météo

  • Montreal (2°C)
  • Paris (9°C)
  • Brussels (6°C)
  • Geneva (6°C)
  • Casablanca (17°C)
  • Algiers (20°C)

Catégories

  • ÉDITORIAUX
  • JEUX HASARD et ARGENT
  • DÉPÊCHES JEUX HASARD et ARGENT
  • TOXICOMANIE
  • DÉPÊCHES TOXICO
  • SANTÉ
  • DÉPÊCHES SANTÉ
  • SOCIÉTÉ
  • COMMUNIQUÉ DE PRESSE
  • ÉVÈNEMENTS
  • CYBER DÉPENDANCE
  • GAMBLING (english)
  • AUDIO / VIDÉO
  • ÉTUDES & STAT.
  • ARTS & CULTURE & LIVRES
  • ETC....

Manchettes SRC

  • 15/11 06:00
    La société française vit une « crise d'identité », affirme le président Chirac
  • 14/11 20:58
    Accord entre Israéliens et Palestiniens sur l'ouverture des frontières de la bande de Gaza
  • 15/11 06:06
    [ Politique ] Ralph Goodale annonce des baisses d'impôt rétroactives au 1er janvier 2005
  • 14/11 14:43
    Trisomie 21: des chercheurs mettent au point un nouveau test plus rapide
  • 11/11 22:47
    Les 20 CD malicieux de Sony BMG
  • 11/11 22:45
    Protection contre l'ingérence de Sony

Manchettes LE MONDE

  • 15/11 04:58
    Mme Rice obtient un accord entre Palestiniens et Israéliens sur le terminal de Rafah
    Il concerne la libre circulation des personnes et des biens entre la bande de Gaza et l'Egypte et prévoit la présence d'observateurs de l'Union...
  • 15/11 05:57
    Les propositions de M. Chirac sont largement jugées insuffisantes
    Saluée par l'UMP, l'intervention du chef de l'Etat a été critiquée par les autres partis. Pour le PS, "les actes manquent" ; les Verts...
  • 15/11 05:57
    Les propositions de M. Chirac sont largement jugées insuffisantes
    Saluée par l'UMP, l'intervention du chef de l'Etat a été critiquée par les autres partis. Pour le PS, "les actes manquent" ; les Verts...
  • 11/11 11:34
    La dégradation autour de la Méditerranée risque d'aggraver la fracture Nord-Sud
    Fragilisation des sols et de l'agriculture, tensions sur l'eau, impact négatif du changement climatique : la plupart des indicateurs environnementaux...

Powered by RSSReader

Calendrier

« juillet 2005 »
lunmarmerjeuvensamSoleil
123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Archives

  • novembre 2005
  • octobre 2005
  • septembre 2005
  • août 2005
  • juillet 2005
  • juin 2005
  • mai 2005
  • avril 2005
  • mars 2005
  • février 2005
  • janvier 2005
  • décembre 2004
  • novembre 2004
  • octobre 2004
  • septembre 2004

À retenir

  • Loto-Québec et le Cirque du Soleil : Quand le rêve devient cauchemar
  • Une ex croupière brise l’omerta et dénonce les astuces des casinos pour déplumer les clients...
  • Les "mensonges" de Loto-Québec et de son président et directeur général Alain Cousineau
  • C'est la loterie vidéo et non le joueur qui crée la dépendance - Selon le rapport d'un scientifique
  • Femmes esclaves des bordels du Bangladesh - Reportage photo de Shehzad Noorani
  • L'opium deviendrait-il la religion du peuple ?
  • Dépénaliser le cannabis ? Un débat conditionné...
  • Jeunes et marijuana : Au Canada, les jeunes se procurent plus facilement du cannabis que du tabac !
  • Santé publique : Les appareils de loteries vidéo (ALV) se retrouvent en plus grand nombre dans les quartiers pauvres !

Langues

  • en
  • fr

Derniers référants

    • www.google.fr
    • www.toxico.info
    • 10.2.5.2:15871
    • bezzaf.over-blog.com
    • www.google.fr

Syndication

  • fil rss
  • fil rss commentaires
  • fil atom
  • fil atom commentaires

Derniers Commentaires

  • 14/11: Alain - Les prostituées marocaines en Fra..
  • 14/11: ardou islam - Les prostituées marocaines en Fra..
  • 10/11: Sexagénaire - DÉMÉNAGEMENT DU CASINO: Les menso..
  • 10/11: karim - Les prostituées marocaines en Fra..
  • 09/11: Félix - Culture du coca: Washington prône..
  • 09/11: matosse - Les prostituées marocaines en Fra..
  • 08/11: Joel NANA - ONU - Lutte contre le VIH/SIDA: L..
  • 06/11: BILL - Le déménagement du casino de Mont..
  • 05/11: Jonathan - Conseil de la modération -Industr..
  • 05/11: Titi - Proposition de loi visant à inter..

En ligne

6 personnes connectées

Libre & gratuits