ACTUALITÉS QUOTIDIENNES SUR LES ADDICTIONS

Aller à la page d'accueil | Aller à l'info lettre | Aller à la recherche

Me May Chiu, Quête d'idéal

La rue est étroite, l'édifice presque anonyme. Pourtant pour la communauté chinoise du Grand Montréal, le quatrième étage de la rue Côté est bien plus qu'un simple bureau. Porte d'entrée du réseau de la santé et des services sociaux et centre de référence dans divers domaines, le Service à la famille chinoise du Grand Montréal fait figure de phare dans la communauté sino-québécoise. À la tête du Service depuis mai 2001, Me May Chiu affirme avoir trouvé l'équilibre parfait entre le droit et son goût pour le combat politique. Un parcours parsemé de luttes anti-discrimination et de représentations publiques. Un défi à la hauteur de son idéal.

Née à Hong Kong, May Chiu avait six ans lorsque ses parents décident de mettre le cap sur une autre vie. Installée à Trois-Rivières, où une tante habite déjà depuis quelques années, la petite May s'intègre lentement mais sûrement à la société québécoise. D'abord étudiante au Collège de Lennoxville, lorsque vient le temps de s'inscrire à l'université, elle fait le grand saut vers Montréal. Curieuse et assoiffée de connaissances, elle étudie alors la philosophie et l'histoire de l'art au grand dam de ses parents. «Mes parents me demandaient souvent quand j'aurais un vrai travail. Pour eux, les études ne servaient à rien si elles ne menaient pas à un travail tangible. Moi, j'étais trop idéaliste pour me limiter, je voulais explorer.»

Sans grande surprise, elle se retrouve sans emploi au terme de ses études. C'est finalement un travail d'intervenante sociale au Service à la famille chinoise du Grand Montréal qui la mettra sur le chemin du droit. «Quand j'ai eu terminé mes études, je suis allée cogner à la porte du Service et comme ils avaient besoin de personnel à l'accueil ils m'ont offert un emploi. J'ai tout fait, dont être interprète pour des avocats. C'est notamment en faisant cela que j'ai réalisé à quel point le droit pouvait être intéressant. En plus, pour être franche et même si mes propos ne plairont pas à certains de mes collègues, j'étais tellement déçue de la manière dont les avocats que je rencontrais travaillaient et traitaient les gens que je me suis dit que je ne pourrais pas faire pire.»

Retour aux sources et droit

Diplômée en droit de l'Université McGill, elle deviendra membre du Barreau du Québec en 1996. Un parcours entrecoupé d'un séjour d'un an en Chine, autre entorse au cheminement rectiligne de la majorité de ses collègues d'études d'alors. «Quand j'ai terminé mon Barreau, j'éprouvais le besoin de retrouver mes origines, de découvrir quelle était ma culture. J'ai donc quitté pour la Chine où j'ai vécu pendant un an. J'y ai enseigné le droit et l'anglais à l'Université de Shanxi, dans le nord de la Chine. Je n'avais pas d'enfant, pas de travail. C'était là ou jamais. J'ai plongé. Avec le recul, je peux dire que c'est la meilleure décision que j'ai prise de ma vie.»

Son séjour en Chine lui permettra de découvrir beaucoup de choses, dont sa propre culture. « J'étais tellement jeune quand j'ai quitté la Chine que je n'avais pas véritablement de souvenir de la vie là-bas. J'ai découvert beaucoup de choses et ça m'a notamment permis de mieux comprendre quelle avait été l'histoire de mes parents.»

De retour aux pays, son expérience outre-frontière, lui permet de décrocher rapidement un stage dans un bureau spécialisé en droit de l'immigration. Un choix qui lui permettra de fonder son propre cabinet et de vivre à fond l'aventure du droit pendant trois ans, jusqu'à ce que, enceinte de son premier enfant, elle décide de se retirer. Depuis mai 2001, devenue directrice générale du Service à la famille, elle ne pratique plus le droit au sens où on l'attend généralement. Ce qui ne l'empêche pas d'affirmer que sa formation et son expérience dans le domaine juridique sont mises à contribution quotidiennement.

Luttes et droits humains

Dans les faits, la défense des intérêts d'un pan entier de la population a aujourd'hui remplacé l'intervention plus individuelle à laquelle sa pratique l'avait habituée. «J'assume un rôle de représentation, mais aussi de défense des droits de toute la communauté chinoise. La capacité d'analyse que ma formation m'a permis de développer m'est utile à chaque fois que je dois, par exemple, négocier des ententes avec le gouvernement ou encore quand je dois défendre des principes basés sur le droit de la personne. C'est ce qui fait que j'ai pu avoir gain cause dans certains dossiers.»

L'abandon d'un projet de mini-casino, enraciné en plein cœur du quartier chinois, figure au nombre des luttes qu'elle a menées avec succès depuis son entrée en fonction. Un combat aux retombées plus larges que ce qui n'y paraît, puisqu'à la suite des pressions qu'elle a effectuées, la Régie des alcools, des courses et des jeux s'est engagée à modifier les véhicules utilisés pour faire connaître au public les projets de cette nature. «Traditionnellement, la Régie publiait les informations de cette nature uniquement dans Le Devoir. Évidemment, ce n'est pas tout le monde qui peut en prendre connaissance. Agir de cette manière c'est faire comme si la population québécoise était un bloc monolithique or, ce n'est pas du tout le cas. J'ai donc réussi à convaincre les autorités que pour rejoindre tout le monde, ces avis devaient aussi être publiés dans les journaux de quartier qui sont parmi les médias les plus lus, surtout dans les communautés culturelles. À mon sens, tout le monde devrait pouvoir avoir accès à une information susceptible de changer son environnement. C'est une question de droits de la personne.»

Heureuse des résultats obtenus jusqu'à présent, May Chiu se promet d'ailleurs de récidiver et d'agir sur tous les fronts, qu'ils soient politiques ou légaux, pour faire changer les choses. «Mon statut actuel est un mélange entre le politique et le juridique. C'est le meilleur des deux mondes, comme si enfin je pouvais utiliser tous les moyens qui sont à ma disposition pour servir mon idéal de toujours: mettre fin à la discrimination.»

'Par Guylaine Boucher journaliste pour l'Agence Médiapresse inc. Ce texte a été publié dans le Journal du Barreau, Volume 34 - numéro 7 - 'Ce texte a été publié originalement dans le Journal du Barreau. Il est reproduit avec l'aimable autorisation de son auteur''

Les services venant en aide à la communauté chinoise sont menacés par des fonctionnaires !
La directrice du Service d'aide à la famille chinoise du Grand Montréal (SFCGM) May Chiu réclame plus d'argent pour lutter contre les problèmes engendrés par le jeu compulsif dans la communauté.

Sur le même sujet: Le jeu pathologique dans la communauté chinoise, une vision anthropologique, par Élizabeth Papineau, Loisir et Société , 2001

Site Web du Service d'aide à la famille chinoise du Grand Montréal (SFCGM)

Trackbacks

1. Le lundi 21 novembre 2005 à 12:49, de La Tribu du Verbe

La Coalition EmJEU (Éthique pour une modération du jeu) accueille de nouveaux membres

EmJEU la coalition québécoise qui regroupe la presque totalité des intervenants publics indépendants en matière de gambling ("jeu") augmente son membership. Alain Dubois, porte parole d’EmJEU a annoncé l’adhésion de nouvelles personnalités...

Pour faire un tracback sur ce billet : http://www.toxicoquebec.com/actus/tb.php?id=748

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Semaine précédente | Billet précédent | Billet suivant | Semaine suivante| Sommaire

.

TOXICO QUÉBEC actualités est le premier site francophone d'actualités de type "blog" consacré principalement aux addictions: toxicomanies (drogue, alcool); gambling...

La création de Toxico Québec Actualités répond à une demande croissante d'informations «grand public» crédibles et indépendantes sur tout ce qui touche aux addictions et à une volonté d'organiser cette information afin qu'elle soit facile d'accès. Il s'agit d'un média (sites web) indépendant et alternatif. Les positions et opinions critiques y sont non seulement les bienvenues, mais aussi encouragés. N'hésitez donc pas à commenter les billets (articles de fond, dépêches, communiqués de presse, etc.) que vous y trouverez....  Alain Dubois, éditeur


Au Québec le pourcentage de toxicomanes du jeu (joueurs compulsifs) se situe, selon les études, entre 2.1% et 5% alors qu’il n’y a que 0.9% de toxicomanes (drogues illicites) et 1.9% d’alcooliques...


POINT DE MIRE (DOSSIER)

CONTREVERSE: Robert Ladoucueur un chercheur financé par l'industrie du gambling »»


   

LE JEU COMPULSIF de Amnon Jacob Suissa - >Suite»

.
.radioblog

GAMBLING

Autrefois marginal au sein de la population québécoise, le jeu pathologique est devenu, depuis la légalisation (monopole d'État) des loteries vidéo et des casinos, un grave problème de société. Deuxième  dépendance après le tabac, entre 2,2 et 5% des Québécois souffriraient de cette psychopathologie. Ce pourcentage grimpe à près de 40% chez les joueurs de machines à sous et d'ALV. L'entourage des gamblers est aussi particulièrement concerné puisque cette addiction dont souffre un des leurs a, le plus souvent, de graves conséquences sur eux...  Des gouvernements et politiciens peu soucieux du bien commun et manquant d'éthique sont responsables de ce grave bris du contrat social qui les lient à leurs citoyens....


DROGUES & TOXICOMANIES

La consommation de drogues est un phénomène de société qui remonte presque à la nuit des temps. Si anciennement les drogues étaient consommées dans des circonstances bien délimitées (rituels, fêtes), aujourd'hui plusieurs d'entre elles sont consommées quotidiennement par un pourcentage important de la population: café, tabac alcool, cannabis, etc. Le statut juridique (légal ou non) des droguesi n'est pas nécessairement en lien avec leur dangerosité... Ainsi, l'alcool est une des drogues la plus associée à des décès accidentels (ex.: alcool au volant, accident de travail) ou criminels et à un nombre très important d'actes de violence (ex.: meurtres; violence conjugale; viol, bagarre, etc.).

Contrairement à ce qui est souvent véhiculé, toutes les drogues peuvent entraîner une dépendance physiologique si elles sont consommées régulièrement et à une fréquence rapprochée. Cette dépendance peut prendre plusieurs formes, mais elles ont toute en commun d'amener une modification de l'équilibre neurochimique du cerveau. Un équilibre qui, pour un consommateur régulier, peut prendre plusieurs mois avant de revenir à la normale!

Et le cannabis...

Alors que la consommation de tabac a été presque diabolisée par les pouvoirs publics, la consommation de cannabis a été l'objet de bien peu d'attention... Et ce, à un tel point qu'ainsi banalisé sa consommation s'est largement répandue. Actuellement, il est davantage consommé que le tabac chez les jeunes … On dit souvent que le cannabis est une drogue douce… Est-ce le cas ? Le café et le tabac sont des drogues douces, mais un produit dont l’agent psychoactif, le THC, se retrouve à un taux de concentration se situant entre 20% à 40% n’est assurément pas une drogue «douce»... Le cannabis entraîne non seulement une dépendance mais aussi une altération du jugement et du processus de décision ainsi qu’une diminution de la motivation, de l'attention, de la concentration et de la mémoire court terme. La marijuana iest aussi un véritable poison puisque la quantité de goudron que l'on y trouve est 50% plus importante que dans les cigarettes ! L'inhalation profonde de la fumée telle que le pratique ses usagers en accroît d'autant les méfaits sur la santé. (N.B. On peut considérer le cannabis et le tabac comme des drogues très nocives sans être prohibitionniste☺)


LE WEB LIBRE...

ORGANISATION MOZILLA

Mozilla est un ensemble de logiciels internet libre de droit comprenant entre autres un navigateur web, une application de messagerie électronique (e-mail) et un calendrier (agenda). Mozilla est un logiciel libre (donc sûr, gratuit et sans pub) et respectueux des standards. En savoir plus sur Mozilla »» ICI

ORGANISATION "OPEN OFFICE"

Open Office est une suite bureautique complète: traitement de texte; tableur; logiciel de présentation (PPS); base de données offrant une compatibilité MS-Access; éditeur de formules mathématiques; logiciel de dessin vectoriel et de retouche d’images; éditeur de diagrammes; éditeur de pages web... et une aide en ligne très complète entièrement en français. En savoir plus sur Open Office >> ICI

MUSIQUE LIBRE

CONFORSTAND : Une communauté de musiciens (dont RS Stevie Moore) qui offre de télécharger gratuitement leur album (pochette incluse) libre de tout droits!  Pour ces artistes  l'écoute de la musique est un besoin qui ne doit pas être assimilé à un privilège... En savoir plus sur  CONFORTSTAND >> ICI - Aussi : Opsound

CREATIVE COMMONS (musiques, images, textes, etc. sous licence libre de droits)

Disponibles sur internet, les licences Creative Commons ont déjà conquis un bon nombre d'auteurs. Ces licences leur permettent de mettre leurs créations numériques (textes, photos, sons, etc.) à la disposition de ceux qui souhaitent les utiliser, sous certaines conditions. La principale d'entre elle stipule que l'utilisation de l'oeuvre par son "emprunteur" ne doit pas poursuivre de but commercial. En savoir plus sur  CREATIVE COMMONS >> <ICI

FRAMASOFT

Un excellent annuaire du logicels libre... 800 d'entre-eux y sont répertoriés par rubrique... En savoir plus sur  FRAMASOFT  >> ICI


Météo

  • Montreal (-5°C)
  • New York (-3°C)
  • Paris (5°C)
  • Geneva (7°C)
  • Brussels (1°C)
  • Casablanca (12°C)
  • Hanoi (26°C)

Calendrier

« septembre 2005 »
lunmarmerjeuvensamSoleil
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930

À retenir

  • Une ex croupière brise l’omerta et dénonce les astuces des casinos pour déplumer les clients...
  • C'est la loterie vidéo et non le joueur qui crée la dépendance - Selon le rapport d'un scientifique
  • Femmes esclaves des bordels du Bangladesh - Reportage photo de Shehzad Noorani
  • L'opium deviendrait-il la religion du peuple ?
  • Dépénaliser le cannabis ? Un débat conditionné...
  • Jeunes et marijuana : Au Canada, les jeunes se procurent plus facilement du cannabis que du tabac !
  • Santé publique : Les appareils de loteries vidéo (ALV) se retrouvent en plus grand nombre dans les quartiers pauvres !

Langues

  • en
  • fr

Catégories

  • ÉDITORIAUX
  • TOXICOMANIE
  • DÉPÊCHES TOXICO
  • JEUX HASARD et ARGENT
  • DÉPÊCHES JEUX HASARD et ARGENT
  • AUTRES ADDICTIONS
  • CYBER DÉPENDANCE
  • SANTÉ
  • DÉPÊCHES SANTÉ
  • SOCIÉTÉ
  • COMMUNIQUÉ DE PRESSE
  • ÉTUDES & STAT.
  • ÉVÈNEMENTS
  • AUDIO / VIDÉO
  • ARTS & CULTURE & LIVRES
  • EN MARGE
  • GAMBLING (english)

Archives

  • mars 2006
  • février 2006
  • janvier 2006
  • décembre 2005
  • novembre 2005
  • octobre 2005
  • septembre 2005
  • août 2005
  • juillet 2005
  • juin 2005
  • mai 2005
  • avril 2005
  • mars 2005
  • février 2005
  • janvier 2005
  • décembre 2004
  • novembre 2004
  • octobre 2004
  • septembre 2004

Manchettes SRC

  • Irak : George W. Bush réaffirme son optimisme quant aux chances de succès des Américains, malgré la violence incessante
  • Selon NBC, l'ancien ministre des Affaires étrangères de Saddam Hussein était un informateur rémunéré de la CIA
  • [ Politique ] La députée péquiste Pauline Marois quitte la vie politique
  • La mutation d'un gène causerait l'eczéma et l'asthme, affirme une équipe internationale de chercheurs
  • Des faits troublants au sujet du 11 septembre
  • Des problèmes avec Norton Antivirus

Manchettes LE MONDE

  • L'UE appelle le gouvernement dirigé par le Hamas à "évoluer"
  • Les syndicats appellent à une nouvelle journée d'action contre le CPE
  • L'aide alimentaire mise en cause dans la mauvaise alimentation des plus démunis
  • La violence des ouragans semble liée au réchauffement des océans
Powered by RSSReader

Derniers Commentaires

  • 20/03: kentin - Les dangers des drogues... Elles ..
  • 19/03: MIEL christian - L'hypnose pour soigner la toxicom..
  • 18/03: jane - Une potion anti-alcootest
  • 15/03: Suzanne Chias.. - Vies de prostituées dans les bord..
  • 07/03: anais - Une potion anti-alcootest

Libre & gratuits

Syndication

  • fil rss
  • fil rss commentaires
  • fil atom
  • fil atom commentaires