ACTUALITÉS QUOTIDIENNES SUR LES ADDICTIONS

Aller à la page d'accueil | Aller à l'info lettre | Aller à la recherche | Notre dossier chaud

Tous pour Loto-Québec, les fonds de Loto-Québec pour tous...

En tant que porte-parole d'EmJEU, je tiens à répondre à une lettre intitulée «Objectif: l'avancement des connaissances sur le jeu pathologique» (LE SOLEIL, 2 mars 2006; LE DEVOIR, 7 mars 2006). D'emblée, il aurait été juste que ces chercheurs précisent qu'ils sont, au Québec, les chercheurs les mieux financés par l'industrie du jeu. Jusqu'en 2001, Ladouceur, Derevensky et Vallerand furent par ordre d'importance, les trois principaux chercheurs - sinon les seuls - dont les travaux furent financés par Loto-Québec. Je ne suis donc pas trop surpris de voir aujourd'hui ces trois mousquetaires (en fait ils étaient 5) s'associer pour auto-valider leurs dires.

Au-delà du pourcentage de joueurs compulsifs au sein de la population (taux de prévalence), les interventions médiatiques récentes d'EmJEU concernent avant tout la prise de position publique de Robert Ladouceur dans le débat entourant le déménagement du casino de Montréal dans le quartier Pointe St-Charles et, conséquemment, la plainte en déontologie qui a été déposée au Comité d'éthique de la recherche de l'Université Laval (CÉRUL). C'est de cela dont il est question.

Au nom d'EmJEU, je tiens à préciser que cette plainte à été préparée et rédigée avec beaucoup d'attention et de rigueur. Par souci de transparence, EmJEU a mis à la disposition de tous, le texte de la plainte, l'avis scientifique de Jean Leblond et l'ensemble des documents sur lesquels nous nous appuyons. Nous invitons donc les lecteurs du SOLEIL et du DEVOIR à consulter le site d'EmJEU (www.emjeu.com) afin qu'ils puissent construire leur propre opinion quant au sérieux de cette démarche. Nous profitons de l'occasion, pour inviter le professeur Ladouceur à en faire autant c'est-à-dire à rendre disponible sur sa page web, non seulement les résultats complets de sa recherche, mais aussi les données brutes.

EmJEU n'a pas moins à coeur l'avancement des connaissances. Contrairement à l'opinion exprimée dans la lettre du 2 mars, nos émotions ne diminuent pas notre réflexion. Dans quels cours, à quelle université, les mousquetaires enseignent-ils que la vraie science se communique aux masses émotionnellement diminuées à grands coups d'attitudes méprisantes?

La valse des taux de prévalence du jeu pathologique est en grande partie attribuable au fait que les études financées par Loto-Québec souffrent de graves problèmes de représentativité, de questions qu'on oublie de poser, d'interviewers inaptes à évaluer les problèmes de jeu, de trous immenses dans les périodes couvertes par les études. Tout cela pour en arriver à un taux anormalement élevé de faux positifs, 82%. En 1996, avec un échantillon non représentatif, vous avez évalué que 2,1% de la population adulte du Québec avaient déjà éprouvé au moins un épisode de jeu pathologique. En corrigeant le problème de représentativité, ce taux grimpe à 2,77%. En 2002, en raison de votre propre gaffe, vous n'avez pas pu utiliser une mesure équivalente. Pour cette raison, aujourd'hui, vous défendez, à votre unique sauvegarde, le recours à une mesure de prévalence courante, la seule qui a survécu aux sérieux vices méthodologiques de votre étude de 2002. Qui transmet une information parcellaire? Ce n'est pas EmJEU!

Parlant d'information parcellaire, dans les informations cachées qu'EmJEU a trouvé dans la présentation PowerPoint de la conférence de presse de Robert Ladouceur, on retrouve un graphique troublant indiquant que 5,3% des sondés de Gatineau mentionnent qu'il y a une personne dans leur foyer qui a un problème de jeu! Cela rappelle les résultats d'un sondage de la firme Léger Marketing auquel ces chercheurs accordent peu d'importance. À la question: «Sachant qu'un joueur compulsif est dépendant et obsédé par le jeu et qu'il ne pense qu'à retourner jouer pour récupérer ses pertes, estimez-vous être un joueur/une joueuse compulsif (ve)?», 5% des Québécois ont répondu OUI et se considèrent donc eux-mêmes joueurs pathologiques. Pour la plupart des intervenants cliniques, oeuvrant fréquemment auprès des joueurs pathologiques, ce qui m'inclut, c'est le meilleur critère pour définir un joueur compulsif.

Même si ce sondage a été réalisé par téléphone, la stratégie du sondeur d'insérer cette question dans un sondage omnibus est habile, car elle a pour effet de surprendre le répondant qui n'a pas beaucoup de temps pour réfléchir aux implications psychologiques et émotionnelles de sa réponse. Ce résultat est d'autant plus préoccupant que ce type de questions très personnelles (toxicomanie, alcoolisme, jeu, sexualité) a souvent un taux de réponse positive inférieur à la réalité. Dans ce cas-ci, certaines réponses impliquent de facto, pour un joueur compulsif, la reconnaissance d'un problème de jeu ... une première étape difficile à franchir pour la plupart.

Du portrait des joueurs compulsifs Québécois, il est intéressant de constater que de nombreuses recherches (1) chez des adulte évaluent que 40% (parfois 58%) des personnes qui s'adonnent aux loteries vidéo (ALV) éprouvent de sérieux problème de jeu. Ce phénomène est d’autant plus inquiétant que Loto-Québec a annoncé récemment que 10% des Québécois «jouaient» aux ALV. Avec tout ces chiffres on est loin du 0,8% tout confondu de nos trois mousquetaires...

N'en déplaise à ces chercheurs généreusement financés par l'industrie du jeu, la coalition EmJEU a raison de soutenir que la dépendance au «jeu» d'argent est la deuxième en importance après le tabagisme (2). Contrairement à l'opinion de Magali Dufour, ce n'est pas une simple affaire de guéguerre de chiffres, car c'est en bonne partie grâce à ces informations que se définissent les politiques de santé publique...

Pour la coalition EmJEU (Éthique pour une modération du JEU)

Alain Dubois

(1) Breen (1997) 38,5%; Borg (1997, page 1054) 41,3%; Loba, Stewart, Klein et Blackburn (2001) 48,3%; Oliveira et Silva (2001) 58,1%; Focal research : Nova Scotia video lottery players' study (1997-1998) 30,5% ALV; etc.
(2) Les statistiques sur la prévalence aux drogues illicites (0.9%), l’alcool (1.8%), proviennent de Statistique Canada
(3) : Dépendance à l’alcool et aux drogues illicites, Supplément aux Rapports sur la santé, volume 15, 2004, Statistique Canada, no 82-003 au catalogue

Le site portail des toxicomanies: TOXICO INFO

Le site portail du jeu pathologique: JEU COMPULSIF INFO

Coalition EmJEU (éthique pour une modération du jeu) www.EmJEU.com

Trackbacks

Aucun trackback.

Les trackbacks pour ce billet sont fermés.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Semaine précédente | Billet précédent | Billet suivant | Semaine suivante| Sommaire

.

TOXICO QUÉBEC actualités est le premier site francophone d'actualités de type "blog" consacré principalement aux addictions: toxicomanies (drogue, alcool); gambling...

La création de Toxico Québec Actualités répond à une demande croissante d'informations «grand public» crédibles et indépendantes sur tout ce qui touche aux addictions et à une volonté d'organiser cette information afin qu'elle soit facile d'accès. Il s'agit d'un média (site web) indépendant et alternatif. Les positions et opinions critiques y sont non seulement les bienvenues, mais aussi encouragés. N'hésitez donc pas à commenter les billets (articles de fond, dépêches, communiqués de presse, etc.) que vous y trouverez....  Alain Dubois, éditeur.


Au Québec le pourcentage de toxicomanes du jeu (joueurs compulsifs) se situe, selon les études, entre 2.1% et 5% alors qu’il n’y a que 0.9% de toxicomanes (drogues illicites) et 1.9% d’alcooliques...


POINT DE MIRE (DOSSIER)

CONTREVERSE: Robert Ladouceur un chercheur financé par l'industrie du gambling »»


   

LE JEU COMPULSIF de Amnon Jacob Suissa - >Suite»

.
.radioblog

GAMBLING

Autrefois marginal au sein de la population québécoise, le jeu pathologique est devenu, depuis la légalisation (monopole d'État) des loteries vidéo et des casinos, un grave problème de société. Deuxième  dépendance après le tabac, entre 2,2 et 5% des Québécois souffriraient de cette psychopathologie. Ce pourcentage grimpe à près de 40% chez les joueurs de machines à sous et d'ALV. L'entourage des gamblers est aussi particulièrement concerné puisque cette addiction dont souffre un des leurs a, le plus souvent, de graves conséquences sur eux...  Des gouvernements et politiciens peu soucieux du bien commun et manquant d'éthique sont responsables de ce grave bris du contrat social qui les lient à leurs citoyens....


DROGUES & TOXICOMANIES

La consommation de drogues est un phénomène de société qui remonte presque à la nuit des temps. Si anciennement les drogues étaient consommées dans des circonstances bien délimitées (rituels, fêtes), aujourd'hui plusieurs d'entre elles sont consommées quotidiennement par un pourcentage important de la population: café, tabac alcool, cannabis, etc. Le statut juridique (légal ou non) des droguesi n'est pas nécessairement en lien avec leur dangerosité... Ainsi, l'alcool est une des drogues la plus associée à des décès accidentels (ex.: alcool au volant, accident de travail) ou criminels et à un nombre très important d'actes de violence (ex.: meurtres; violence conjugale; viol, bagarre, etc.).

Contrairement à ce qui est souvent véhiculé, toutes les drogues peuvent entraîner une dépendance physiologique si elles sont consommées régulièrement et à une fréquence rapprochée. Cette dépendance peut prendre plusieurs formes, mais elles ont toute en commun d'amener une modification de l'équilibre neurochimique du cerveau. Un équilibre qui, pour un consommateur régulier, peut prendre plusieurs mois avant de revenir à la normale!

Et le cannabis...

Alors que la consommation de tabac a été presque diabolisée par les pouvoirs publics, la consommation de cannabis a été l'objet de bien peu d'attention... Et ce, à un tel point qu'ainsi banalisé sa consommation s'est largement répandue. Actuellement, il est davantage consommé que le tabac chez les jeunes … On dit souvent que le cannabis est une drogue douce… Est-ce le cas ? Le café et le tabac sont des drogues douces, mais un produit dont l’agent psychoactif, le THC, se retrouve à un taux de concentration se situant entre 20% à 40% n’est assurément pas une drogue «douce»... Le cannabis entraîne non seulement une dépendance mais aussi une altération du jugement et du processus de décision ainsi qu’une diminution de la motivation, de l'attention, de la concentration et de la mémoire court terme. La marijuana iest aussi un véritable poison puisque la quantité de goudron que l'on y trouve est 50% plus importante que dans les cigarettes ! L'inhalation profonde de la fumée telle que le pratique ses usagers en accroît d'autant les méfaits sur la santé. (N.B. On peut considérer le cannabis et le tabac comme des drogues très nocives sans être prohibitionniste☺)


LE WEB LIBRE...

ORGANISATION MOZILLA

Mozilla est un ensemble de logiciels internet libre de droit comprenant entre autres un navigateur web, une application de messagerie électronique (e-mail) et un calendrier (agenda). Mozilla est un logiciel libre (donc sûr, gratuit et sans pub) et respectueux des standards. En savoir plus sur Mozilla »» ICI

ORGANISATION "OPEN OFFICE"

Open Office est une suite bureautique complète: traitement de texte; tableur; logiciel de présentation (PPS); base de données offrant une compatibilité MS-Access; éditeur de formules mathématiques; logiciel de dessin vectoriel et de retouche d’images; éditeur de diagrammes; éditeur de pages web... et une aide en ligne très complète entièrement en français. En savoir plus sur Open Office >> ICI

MUSIQUE LIBRE

CONFORSTAND : Une communauté de musiciens (dont RS Stevie Moore) qui offre de télécharger gratuitement leur album (pochette incluse) libre de tout droits!  Pour ces artistes  l'écoute de la musique est un besoin qui ne doit pas être assimilé à un privilège... En savoir plus sur  CONFORTSTAND >> ICI - Aussi : Opsound

CREATIVE COMMONS (musiques, images, textes, etc. sous licence libre de droits)

Disponibles sur internet, les licences Creative Commons ont déjà conquis un bon nombre d'auteurs. Ces licences leur permettent de mettre leurs créations numériques (textes, photos, sons, etc.) à la disposition de ceux qui souhaitent les utiliser, sous certaines conditions. La principale d'entre elle stipule que l'utilisation de l'oeuvre par son "emprunteur" ne doit pas poursuivre de but commercial. En savoir plus sur  CREATIVE COMMONS >> <ICI

FRAMASOFT

Un excellent annuaire du logicels libre... 800 d'entre-eux y sont répertoriés par rubrique... En savoir plus sur  FRAMASOFT  >> ICI


Météo

  • Montreal (20°C)
  • New York (21°C)
  • Paris (14°C)
  • Geneve (11°C)
  • Bruxelle (8°C)
  • Casablanca (19°C)
  • Hanoi

Calendrier

« avril 2006 »
lunmarmerjeuvensamSoleil
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

À retenir

  • Drogues, plaisir et douleur
  • Une ex croupière brise l’omerta et dénonce les astuces des casinos pour déplumer les clients...
  • C'est la loterie vidéo et non le joueur qui crée la dépendance - Selon le rapport d'un scientifique
  • Femmes esclaves des bordels du Bangladesh - Reportage photo de Shehzad Noorani
  • L'opium deviendrait-il la religion du peuple ?
  • Dépénaliser le cannabis ? Un débat conditionné...
  • Jeunes et marijuana : Au Canada, les jeunes se procurent plus facilement du cannabis que du tabac !
  • Santé publique : Les appareils de loteries vidéo (ALV) se retrouvent en plus grand nombre dans les quartiers pauvres !

Langues

  • en
  • fr

Catégories

  • ÉDITORIAUX
  • TOXICOMANIE
  • DÉPÊCHES TOXICO
  • JEUX D'ARGENT
  • DÉPÊCHES JEUX D'ARGENT
  • AUTRES ADDICTIONS
  • CYBER DÉPENDANCE
  • SANTÉ
  • DÉPÊCHES SANTÉ
  • SOCIÉTÉ
  • COMMUNIQUÉ DE PRESSE
  • ÉTUDES & STAT.
  • ÉVÈNEMENTS
  • AUDIO / VIDÉO
  • ARTS & CULTURE & LIVRES
  • EN MARGE
  • GAMBLING (english)

Archives

  • juin 2006
  • mai 2006
  • avril 2006
  • mars 2006
  • février 2006
  • janvier 2006
  • décembre 2005
  • novembre 2005
  • octobre 2005
  • septembre 2005
  • août 2005
  • juillet 2005
  • juin 2005
  • mai 2005
  • avril 2005
  • mars 2005
  • février 2005
  • janvier 2005
  • décembre 2004
  • novembre 2004
  • octobre 2004
  • septembre 2004

Manchettes SRC

  • Irak : Huit militaires américains sont accusés de meurtre avec préméditation contre un Irakien de Hamdania
  • Ottawa dénonce la présence au Conseil des droits de l'homme du procureur iranien impliqué dans la mort de Zahra Kazemi
  • [ National ] Armée : Le premier ministre Harper annoncera la semaine prochaine des achats de 15 milliards en équipements de transport
  • Paralysie : L'injection de neurones de cellules souches embryonnaires permet à des rats hémiplégiques de remarcher
  • Enquête salariale des TI au Québec
  • De la baladodiffusion payante

Manchettes LE MONDE

  • Une centaine d'employés irakiens kidnappés, les otages russes "condamnés" à mort
  • Les petits porteurs accentuent la pression sur les patrons d'EADS
  • Crash du mont Sainte-Odile : du sursis requis contre quatre des six prévenus
  • Premières autorisations de recherche sur les cellules souches embryonnaires humaines
Powered by RSSReader

Derniers Commentaires

  • 21/06: merci - Comment devient on dépendant ?
  • 18/06: choy - Statut du cannabis: un débat qui ..
  • 16/06: seulement nou.. - Enfants de la DPJ
  • 15/06: bingo - France: Les socialistes se défonc..
  • 14/06: smicoté - Maroc : Enquête sur le cannabis

Libre & gratuits

Syndication

  • fil rss
  • fil rss commentaires
  • fil atom
  • fil atom commentaires