dcArchivesShow();

ACTUALITÉS SUR LES ADDICTIONS

Aller à la page d'accueil | Aller à l'info lettre || Principaux répertoires: TOXICOMANIE | JEU D'ARGENT | SANTE | COMMUNIQUES DE PRESSE | REVUE DE PRESSE JEU | REVUE DE PRESSE TOXICO | CYBER DEPENDANCE | SOCIETE | EVENEMENTS | REPLIQUES A LOTO-QUEBEC |

Le vice rectorat à la recherche de l'Université Laval refuse d’entendre la Plainte d’EMJEU...

...La délégation aux centres universitaires des responsabilités gouvernementales sur le jeu constitue un recul du droit d’accès à l’information. Pour la population du Québec, la délégation de responsabilités gouvernementales à des centres universitaires sur le jeu peut constituer un recul démocratique, par exemple du droit d’accès à l’information. L’étatisation du jeu impose au gouvernement des responsabilités contradictoires. Il doit prémunir la population contre le jeu pathologique en même temps qu’il doit générer des revenus substantiels pour dispenser les services publics. Parce que le jeu ne peut pas être privatisé, le gouvernement a choisi de se consacrer surtout au rôle d’État-croupier. En compensation, il finance des centres universitaires à qui il confie la mission de concevoir des mesures efficaces pour contrer le jeu pathologique.

Lorsque le gouvernement assume directement ses responsabilités, le citoyen a de nombreux recours pour vérifier l’intégrité des travaux réalisés. Des règles d’arbitrage précises tiennent obligatoirement compte du citoyen. Les universités n’ont pas les mêmes devoirs de transparence. On y trouve un pouvoir absolu où l’arbitre rend justice derrière des portes closes, après n’avoir écouté que ceux qu’il veut bien entendre. Au financement gouvernemental, les universités peuvent aussi ajouter des subventions provenant de l’industrie du jeu. Dès lors, les universités sont-elles en mesure d’offrir aux citoyens une impartialité et une protection plus grandes que l’État-croupier?

La plainte de la Coalition EmJEU contre deux chercheurs de l’Université Laval a été une occasion d'évaluer la capacité des institutions universitaires à accorder aux citoyens les recours nécessaires à la vérification de l’intégrité des travaux sur le jeu. Lors d’une conférence de presse, les chercheurs ont présenté une conclusion que nous avons jugée trompeuse. Avant le dépôt de la plainte, les chercheurs ont refusé de rendre compte des travaux controversés. Dans une lettre au Soleil (27 février 2006, page A15), des informations manquantes ont été demandées sans succès. Elles sont pourtant essentielles pour évaluer la conclusion. EmJEU a demandé sans plus de succès, aux deux chercheurs ainsi qu’au vice-rectorat à la recherche, s’il existait un certificat de conformité éthique pour ces travaux. Manifestement, ces chercheurs refusent de répondre.

Sauf pour l’accusé-réception, aucun suivi des procédures n'a été fait par le vice-rectorat. Sans nous entendre, une décision d’autorité du vice-recteur a été rendue après 30 jours. Cette décision est centrée sur l’analyse de deux projets d’article scientifique qui ont été ajoutés à notre insu. Ces documents ont dévié l’examen sur la méthodologie et un matériel étrangers aux événements dénoncés. Nous n’avons eu aucune occasion de rectifier cette dérive. La plainte ne concernait pas tant la méthodologie que l’interprétation des résultats, ceux présentés lors d’une conférence de presse où ces documents n’ont pas été distribués. Elle concernait ce qui aurait pu influencer erronément les journalistes.

Dans l’ensemble, la décision constitue un document imprécis où nous pouvons difficilement faire des liens entre les raisonnements de l’arbitre et les arguments à l’appui de notre plainte. Des questions centrales ne trouvent aucune réponse, notamment en ce qui concerne la non-divulgation d’informations critiques. On y apprend la consultation de tierces personnes non identifiées, et sans que les avis rendus ne soient décrits. Par surcroît, des commentaires sur la reddition des comptes répliquent indirectement à une tierce partie : Radio-Canada.

Fait troublant, la décision transforme erronément le questionnement, quant à l'existence du certificat de conformité en une théorie de complot visant à discréditer toute l’équipe du centre universitaire, voire l’université en entier. Si les chercheurs et le vice-rectorat avaient répondu à nos courriels, cette vérification de routine aurait été réglée bien avant. Ce fait est mal interprété; ce que notre audition aurait pu éviter.

Pour étayer la théorie du complot, la décision compare ensuite l’identité des plaignants et celle des chercheurs. Parce qu’un membre non actif d’EmJEU est le représentant d’un recours collectif, l’arbitre conclut à un conflit d’intérêts. Comment cela est-il possible? Le dossier judiciaire ne révèle aucune implication des chercheurs visés par la plainte. Au plus, le chercheur senior a produit un diagnostic clinique individuel avant que ce recours collectif ne soit autorisé il y a quatre ans.

Dès la décision communiquée, l’arbitre s’est transformé en activiste afin de «faire part au public de ma décision et des arguments sur laquelle elle repose par les mêmes moyens que ceux que vous avez déployés pour attaquer la réputation de l’Université Laval et ses chercheurs.». La plainte ne concernait que deux chercheurs et une conférence de presse. Si nous avions été hostiles à l’université, pourquoi aurions-nous fait appel à son arbitrage? Cette démesure, et cette traque agressive dans les médias, sont de nature à intimider et à décourager tout éventuel plaignant.

Bref, le bilan de cette expérience est un échec. Nous n’avons pas été entendus. Aucun suivi ne nous a été communiqué. La procédure d’examen a été obscure et asymétrique. Des documents secrets ont été ajoutés à notre insu. La décision s’éparpille en conséquence à une critique qui ne concerne pas l’objet précis de la plainte. Sans attendre ni indiquer une possibilité d’appel, l’arbitre devient immédiatement vengeur. En fin de compte, les citoyens n’ont toujours pas obtenu l’information déterminante qui permettrait d'apprécier la conclusion litigieuse. Loin d'atténuer la contradiction entre les rôles de l'État, la délégation aux centres universitaires des responsabilités gouvernementales sur le jeu peut effectivement constituer un recul du droit d'accès à l’information.

Par ailleurs, nous envisageons toujours de demander au recteur de l’Université, qu’il reconsidère la décision du vice recteur à la recherche. Nous espérons donc, que l’université accueillera (et traitera) avec plus d’objectivité notre plainte, qui rappelons le, s’appuis sur de solides arguments.

Pour la coalition EmJEU (Éthique pour une modération du JEU)

Alain Dubois

PS: L'ensemble des documents reliés à cette plainte contre Robert Ladouceur et Christian Jacques sont disponible sur le site d'EmJEU (www.emjeu.com)-aussi sur le même sujet "Tous pour Loto-Québec, les fonds de Loto-Québec pour tous..".


Le site portail des toxicomanies: TOXICO INFO

Le site portail du jeu pathologique: JEU COMPULSIF INFO

Coalition EmJEU (éthique pour une modération du jeu) www.EmJEU.com

Trackbacks

Aucun trackback.

Pour faire un tracback sur ce billet: http://www.toxicoquebec.com/actus/tb.php?id=1160

CRÉER UN PDF POUR CE BILLET

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Digg it!Digg-moi ca! | Pioche Ca!Pioche-moi ca! | Fuzz it!Fuzz-moi ca!

Semaine précédente | Billet précédent | Billet suivant | Semaine suivante| Sommaire

.

 
Web Site

TOXICO QUÉBEC actualités est le premier site francophone d'actualités de type "blog" consacré principalement aux  addictions toxicomanies (drogue, alcool); gambling.....


NORTON ANTIVIRUS GRATUIT AVEC GOOGLE PACK
▼▼


La création de Toxico Québec Actualités répond à une demande croissante d'informations «grand public» crédibles et indépendantes sur tout ce qui touche aux addictions et à une volonté d'organiser cette information afin qu'elle soit facile d'accès.  N'hésitez pas à commenter les billets (articles de fond, dépêches, communiqués de presse, etc.) que vous y trouverez....  Alain Dubois, éditeur.

 


Au Québec le pourcentage de toxicomanes du jeu (joueurs compulsifs) se situe, selon les études, entre 2.1% et 5% alors qu’il n’y a que 0.9% de toxicomanes (drogues illicites) et 1.9% d’alcooliques...


POINT DE MIRE (DOSSIER)

CONTREVERSE: Robert Ladouceur un chercheur financé par l'industrie du gambling »»


   

 

.
.radioblog

GAMBLING

Autrefois marginal au sein de la population québécoise, le jeu pathologique est devenu, depuis la légalisation (monopole d'État) des loteries vidéo et des casinos, un grave problème de société. Deuxième  dépendance après le tabac, entre 2,2 et 5% des Québécois souffriraient de cette psychopathologie. Ce pourcentage grimpe à près de 40% chez les joueurs de machines à sous et d'ALV . Selon une étude (Nouvelle-Écosse) ce pourcentage grimperait à 77% chez des joueurs qui s'adonnent à ces machines à sous une fois par mois (ou plus). L'entourage des gamblers est aussi particulièrement concerné puisque cette addiction dont souffre un des leurs a, le plus souvent, de graves conséquences sur eux...  Des gouvernements et politiciens peu soucieux du bien commun et manquant d'éthique sont responsables de ce grave bris du contrat social qui les lie à leurs citoyens....


DROGUES & TOXICOMANIES

La consommation de drogues est un phénomène de société qui remonte presque à la nuit des temps. Si anciennement les drogues étaient consommées dans des circonstances bien délimitées (rituels, fêtes), aujourd'hui plusieurs d'entre elles sont consommées quotidiennement par un pourcentage important de la population: café, tabac alcool, cannabis, etc. Le statut juridique (légal ou non) des droguesi n'est pas nécessairement en lien avec leur dangerosité... Ainsi, l'alcool est une des drogues la plus associée à des décès accidentels (ex.: alcool au volant, accident de travail) ou criminels et à un nombre très important d'actes de violence (ex.: meurtres; violence conjugale; viol, bagarre, etc.).

Contrairement à ce qui est souvent véhiculé, toutes les drogues peuvent entraîner une dépendance physiologique si elles sont consommées régulièrement et à une fréquence rapprochée. Cette dépendance peut prendre plusieurs formes, mais elles ont toute en commun d'amener une modification de l'équilibre neurochimique du cerveau. Un équilibre qui, pour un consommateur régulier, peut prendre plusieurs mois avant de revenir à la normale!

Et le cannabis...

Le cannabis est maintenant davantage consommé que le tabac chez les jeunes. On la considère souvent comme une drogue douce… Est-ce le cas ? Le café et le tabac sont des drogues douces, mais un produit dont l’agent psychoactif, le THC, se retrouve à un taux de concentration se situant entre 20% à 40% n’est assurément pas une drogue «douce». Le cannabis entraîne une dépendance et sa consommation, une altération du jugement et du processus de décision ainsi qu’une diminution de la motivation, de l'attention, de la concentration et de la mémoire court terme. La marijuana est aussi un véritable poison puisque la quantité de goudron que l'on y trouve est 50% plus importante que dans les cigarettes! L'inhalation profonde de la fumée telle que le pratique ses usagers en accroît d'autant les méfaits sur la santé. (N.B. On peut considérer le cannabis et le tabac comme des drogues très nocives sans être prohibitionniste☺)


LE WEB LIBRE...

ORGANISATION MOZILLA

Mozilla est un ensemble de logiciels internet libre de droit comprenant entre autres un navigateur web, une application de messagerie électronique (e-mail) et un calendrier (agenda). Mozilla est un logiciel libre (donc sûr, gratuit et sans pub) et respectueux des standards. En savoir plus sur Mozilla »» ICI

ORGANISATION "OPEN OFFICE"

Open Office est une suite bureautique complète: traitement de texte; tableur; logiciel de présentation (PPS); base de données offrant une compatibilité MS-Access; etc....  En savoir plus sur Open Office >> ICI

MUSIQUE LIBRE

CONFORSTAND : Une communauté de musiciens (dont RS Stevie Moore) qui offre de télécharger gratuitement leur album (pochette incluse) libre de tout droits!  En savoir plus sur  CONFORTSTAND >> ICI - Aussi : Opsound

CREATIVE COMMONS (musiques, images, textes, etc. sous licence libre de droits)

Disponibles sur internet, les licences Creative Commons permettent auxx créateurs de mettre leurs oeuvres numériques (textes, photos, sons, etc.) à la disposition de ceux qui souhaitent les utiliser, sous certaines conditions. En savoir plus sur  CREATIVE COMMONS >> <ICI

FRAMASOFT

Un excellent annuaire du logicels libre... 800 d'entre-eux y sont répertoriés par rubrique... En savoir plus sur  FRAMASOFT  >> ICI


Saviez vous que le meilleur logiciel pour gérer vos photos et images est gratuit? Il s'agit de PICASSA de GOOGLE, essayez-le, cliquer sur le bouton ici-haut

Catégories

  • ÉDITORIAUX
  • RÉPLIQUES À LOTO-QUÉBEC
  • TOXICOMANIE
  • REVUE DE PRESSE TOXICOMANIE
  • JEUX D'ARGENT
  • REVUE DE PRESSE JEUX D'ARGENT
  • CYBER DÉPENDANCE
  • AUTRES ADDICTIONS
  • SANTÉ & SCIENCE
  • REVUE DE PRESSE SANTÉ
  • SOCIÉTÉ
  • COMMUNIQUÉ DE PRESSE
  • ÉVÈNEMENTS
  • ARTS & CULTURE & LIVRES
  • EN MARGE
  • GAMBLING (english)
  • DOSSIER SPÉCIAL

Calendrier

« mai 2006 »
lunmarmerjeuvensamdim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031

Publicité

À retenir

  • Santé publique et pouvoir politique face aux lobbies industriels contre la santé: tabac; alcool.... jeu d'argent (gambling)
  • Le pourcentage de joueurs compulsifs au Québec ? 1,7% ; 2, 1% ; 5% ou 7,5%...
  • Pérou: Etranges guérisons grâce à une plante hallucinatoire
  • Après le scandale de la SONACC... Loto-Québec dilapiderait-elle aussi les fonds publics?
  • Toxicomanie: Mamans difficiles à rejoindre
  • Loto-Québec: Jeu responsable versus gestion responsable... entrevues de Michel Gauthier (TQS) avec Alain Dubois, porte-parole de la coalition EMJEU
  • Semaine du jeu responsable: Pas du «petit change» dans les Loterie vidéo:
  • La semaine de la gestion responsable du jeu (gambling)
  • Lancement de la nouvelle Fondation canadienne de recherche sur l'alcoolisation foetale
  • Une ex croupière brise l’omerta et dénonce les astuces des casinos pour déplumer les clients...
  • Réponse au psychologue Claude Boutin: Pour une gestion responsable des jeux d’argent et de hasard
  • Loi antitabac - La baisse des revenus des appareils de loterie vidéo continue... Une bonne nouvelle selon Alain Dubois d'EmJEU
  • Action et langage : une même zone du cerveau aux commandes
  • Tous pour Loto-Québec, les fonds de Loto-Québec pour tous...
  • Drogues, plaisir et douleur
  • Rejet inacceptable de la plainte d’EmJEU contre Robert Ladouceur par le vice-recteur de l’Université Laval
  • C'est la loterie vidéo et non le joueur qui crée la dépendance - Selon le rapport d'un scientifique
  • Femmes esclaves des bordels du Bangladesh - Reportage photo de Shehzad Noorani
  • L'opium deviendrait-il la religion du peuple ?
  • Dépénaliser le cannabis ? Un débat conditionné...
  • Jeunes et marijuana : Au Canada, les jeunes se procurent plus facilement du cannabis que du tabac !
  • Santé publique : Les appareils de loteries vidéo (ALV) se retrouvent en plus grand nombre dans les quartiers pauvres !

Manchettes SRC

  • Le premier ministre palestinien profite d'une conférence internationale à Paris pour réclamer 5,6 milliards $ sur 3 ans
  • Liban: La mésentente entre anti et prosyriens entraîne le report de l'élection présidentielle pour une 9e fois en 3 mois
  • [ National ] Le réseau routier québécois est enseveli sous d'importantes quantités de neige, lundi, en raison d'une tempête hivernale
  • Le satellite canadien de Radarsat-2 a été lancé avec succès du cosmodrome russe de Baïkonour, au Kazakhstan
  • Knol, quelque chose entre Wikipedia et About.com

Manchettes LE MONDE

  • Les Palestiniens espèrent lever 5,6 milliards de dollars d'aide à Paris
  • La politique de George W. Bush soumise au verdict des Américains
  • Jean-Marc Rouillan, le cofondateur d'Action directe, sort de prison, en semi-liberté
  • Paris : les coûts du plan climat
Powered by RSSReader

Derniers Commentaires

  • 04/12: AS - La Française des jeux triche ! Et..
  • 18/11: TQa - L’AITQ remet un prix d’excellence..
  • 18/11: TQa - Réductions des risques: Comprendr..
  • 02/10: Louise Nadeau - Lancement de la nouvelle Fondatio..
  • 22/09: Gisèle Fleury - Lancement de la nouvelle Fondatio..

Archives

  • décembre 2007
  • novembre 2007
  • octobre 2007
  • septembre 2007
  • août 2007
  • juillet 2007
  • juin 2007
  • mai 2007
  • avril 2007
  • mars 2007
  • février 2007
  • janvier 2007
  • décembre 2006
  • novembre 2006
  • octobre 2006
  • septembre 2006
  • août 2006
  • juillet 2006
  • juin 2006
  • mai 2006
  • avril 2006
  • mars 2006
  • février 2006
  • janvier 2006
  • décembre 2005
  • novembre 2005
  • octobre 2005
  • septembre 2005
  • août 2005
  • juillet 2005
  • juin 2005
  • mai 2005
  • avril 2005
  • mars 2005
  • février 2005
  • janvier 2005
  • décembre 2004
  • novembre 2004
  • octobre 2004
  • septembre 2004

Langues

  • en
  • fr

Syndication

  • fil rss
  • fil rss commentaires
  • fil atom
  • fil atom commentaires

TOXICO QUÉBEC ACTUALITÉS est un site sélectionné par GOOGLE ACTUALITÉS - Thème Keepsake par Kozlika pour DotClear